Naturalisé belge, Tharcisse Loseke a récupéré sa nationalité congolaise en 2017

Selon un document du ministère congolais de la justice, monsieur Tharcisse Loseke avait introduit en date du 26 janvier 2017 sa déclaration de recouvrement de la nationalité congolaise d’origine.

Selon ce document signé par le ministre Alexis Thambwe Mwamba, la requête du requérant Tharcisse Loseke avait donc était répondu favorablement.

Il se révèle qu’aucune cause d’indignité pouvant fonder le gouvernement à s’opposer à sa requête n’a été retenue à sa charge mais au contraire l’impétrant a conservé avec la République démocratique du Congo, des liens manifestes de rattachement, notamment d’ordre familiale ou sentimental, culturel, professionnel et économique” peut-on lire sur le document du ministère.

Un article du moniteur belge publié en juin 2010 se référant à la loi belge accordant des naturalisations, confirmait la naturalisation belge du cadre de l’UDPS monsieur Tharcisse Loseke.

Le nom de ce dernier figure depuis quelques jours parmi les titres de journaux, cela après avoir traduit en justice Jean marc Kabund secrétaire générale de l’UDPS/Limete. Il accuse ce dernier d’avoir convoqué frauduleusement le congrès de l’UDPS.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.