Le prix du cobalt grimpe après la rencontre entre Kabila et les miniers

Le prix du Cobalt, principale matière pour les projets de voitures électriques, a considérablement augmenté en quelques jours depuis l’annonce de la décision du gouvernement congolais à publier sans modification son nouveau code minier au coeur d’un bras de fer avec les entreprises occidentales.

La tonne est passée de 83.000 USD à 84.000 rien que la journée du 7 au 8 mars, alors qu’elle a évolué de 79.000 USD à 84.000 USD depuis le début de l’année.

 

Après avoir reçu les représentants des principales compagnies minières du pays, mercredi, Joseph Kabila a annoncé que le code minier sera promulgué « incessamment », avec la possibilité d’effectuer des changements à la marge via les textes d’applications.

« Le but de la demande était de clarifier certains aspects du nouveau Code minier récemment adopté par les deux Chambres du Parlement, qui devra être promulgué incessamment », selon un communiqué de la présidence, qui affirme que « leurs préoccupations seront prises en compte à travers un dialogue constructif ».

La RDC detient, rien que dans la région du Katanga,  50 à 60% des réserves mondiales de cobalt, ce qui représente la plus grande offre mondiale de minerais. Le boom de voitures électriques pourrait voir la demande de cobalt grimper jusqu’à 47 fois d’ici 2030, selon Bloomberg New Energy Finance. Le métal est en hausse de 86 pour cent cette année.

Pour la première fois depuis cinq ans, les entreprises du secteur ont augmenté leurs investissements l’an passé pour fouiller le sol à la recherche de nouveaux gisements des minerais et des métaux. Au total, elles ont dépensé environ 8,4 milliards de dollars, soit une hausse de 14 % en un an, indique S & P Global Market Intelligence dans un rapport publié lundi.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.