Réunion avec les miniers: Kabila ne recule pas, le code sera promulgué “à l’état”
La rencontre tant attendue entre les autorités congolaises et les patrons des sociétés minières a finalement eu lieu ce mercredi au Palais de la nation à Kinshasa autour du président Joseph Kabila, le principal Conseiller diplomatique Barnabé Kikaya, le Directeur de Cabinet Néhémie Mwilanya,  et le patron de la Gécamines Albert Yuma du côté congolais, alors que Mark Bristow, Ivan Glasenberg, Srinivasan Venkatakrishnan et Lars-Eric Johansson, les directeurs généraux de Randgold, Glencore, AngloGold et Ivanhoe, ainsi que Kalidas Madhavpeddi, qui dirige CMOC International, les opérations à l’étranger de China Molybdenum. Qixue Fang, vice-président de Zijin, et Mark Davis, directeur général de MMG étaient en face d’eux.

Selon une source à la Présidence congolaise, Joseph Kabila ne devrait pas reculer, même après avoir écouté les désidératas des multinationales étrangères. “La réunion vient de prendre fin, le Code [minier] va être publié en l’état”, renseigne-t-elle par SMS à POLITICO.CD.

Par ailleurs, un communiqué va sanctionner la rencontre dans les heures qui viennent et devrait fixer l’opinion à ce sujet.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.