Présidentielle: un sondage donne Moïse Katumbi largement victorieux devant Félix Tshisekedi

Dans son rapport intitulé: “L’art du possible : Le Nouveau Mandat de la MONUSCO“, ce groupe indépendant de haut niveau chargé d’étudier les opérations de paix des Nations Unies a recueilli des résultats qui donne l’opposition congolaise large vainqueure des prochaines élections en RDC.

Selon ce document, consulté par POLITICO.CD, il apparaît qu’environ seulement 17% des électeurs voteraient pour un candidat présidentiel issu de la coalition au pouvoir.

Au contraire, à la question: “Si les élections présidentielles se tenaient dimanche prochain, pour quel candidat voteriez-vous?“, Moïse Katumbi récolte jusqu’à 26% durant le mois de janvier 2018, 24% en novembre 2017 et pas moins de 36% en février 2017.

Il est largement devant Félix Tshisekedi, qui a ouvertement déclaré sa candidature pour cette Présidentielle. Le fils d’Etienne Tshisekedi récolte seulement 14% en janvier 2018, contre 17% en novembre 2017 (son plus haut niveau).

Du côté du pouvoir congolais, seul Matata Ponyo s’entire avec seulement 3% en janvier 2018, ou 5% en novembre dernier.

L’autre candidat de l’opposition qui sort du lot est sans doute Vital Kamerhe, qui recueille pas moins de 9% en janvier 2018 (son plus haut niveau)

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.