La RDC et le Zimbabwe resserrent leurs liens

Joseph Kabila s’est entretenu, mardi 26 février, au Palais de la nation de Kinshasa, en tête-à-tête avec son homologue  zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, qui effectue une première visite officielle de quelque 48 heures à Kinshasa.

Peu avant  cet entretien, le Chef de l’Etat zimbabwéen s’est recueilli devant le mausolée où repose pour l’éternité feu le Président de la République Laurent-Désiré Kabila assassiné le 16 janvier 2001 à Kinshasa, dans son bureau de travail, au Palais de marbre. Il a ensuite visité le mausolée sous la direction de la présidente de la Fondation Mzee Laurent-Désiré Kabila, la députée nationale Jaynet Kabila.

Dans le livre d’or du mausolée situé devant le Palais de la nation, siège de la Présidence de la République, il a écrit :   « Je me souviendrai de l’opportunité qui m’a été offerte ce jour de rédiger ces mots aimables à la mémoire de mon cher et défunt frère, l’ancien  Président de la République Démocratique du Congo, Laurent-Désiré Kabila. Je laisse ici l’expression de la gratitude en souvenir de mon frère bien-aimé de la RDC ».  

Un banquet sera offert par le président Kabila dans la soirée au Kempisky Fleuve Congo Hôtel à l’honneur de son homologue zimbabwéen. Le Chef de l’Etat zimbabwéen a visité, mercredi, le « Collège des Hautes études de stratégies et de défense » (CHESD) sur l’avenue des Forces armées (ex-avenue du Haut commandement), sous la direction du ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Crispin Atama Tabe. Il s’est par la suite rendu au Palais de la nation pour un deuxième tête-à-tête.

Sur le chemin de retour pour l’aéroport international de N’Djili, le dirigeant zimbabwéen a fait une halte à l’échangeur de Limete où il a déposé une gerbe de fleurs devant le monument du héros national, Patrice Emery Lumumba.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.