Pluie de barrières policières et militaires à Kinshasa, la veille d’une marche contre Kabila
bty

Une colonne géante de véhicules s’est formée depuis plusieurs heures ce samedi. La ville, déjà impatricable à cause de l’état de ses routes en fort délabrement, est quasiment paralysée, à la suite du déploiement soudain et en plein jour, de plusieurs barrières sécuritaires le long de cette route.

Au Rond-point Batetela, ou encore Socimat, des policiers fouillent systématiquement  les véhicules y compris des passagers dans les transports en commun.

Officiellement, il s’agit d’une opération pour “traquer des criminels”, rapportent des sources sécuritaires. Les mêmes opérations sont également signalées dans l’Est et l’Ouest de la capitale.

Toutefois, elle tombe la veille d’une importante marche des Catholiques en colère contre le régime du président Kabila. Une organisation de la Saint Église appelle à marcher le dimanche pour exiger des élections libres et transparentes.

Le 31 décembre dernier, la même structure a organisé une marche réprimée dans le sang, faisant plusieurs morts. Les forces de l’ordre, déployées dans les rues, en formant les mêmes types de barrières, avaient ouvert le feu sur des manifestants, n’hésitant pas à profaner des lieux saints des Catholiques.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.