Pluie de barrières policières et militaires à Kinshasa, la veille d’une marche contre Kabila
bty

Une colonne géante de véhicules s’est formée depuis plusieurs heures ce samedi. La ville, déjà impatricable à cause de l’état de ses routes en fort délabrement, est quasiment paralysée, à la suite du déploiement soudain et en plein jour, de plusieurs barrières sécuritaires le long de cette route.

Au Rond-point Batetela, ou encore Socimat, des policiers fouillent systématiquement  les véhicules y compris des passagers dans les transports en commun.

Officiellement, il s’agit d’une opération pour “traquer des criminels”, rapportent des sources sécuritaires. Les mêmes opérations sont également signalées dans l’Est et l’Ouest de la capitale.

Toutefois, elle tombe la veille d’une importante marche des Catholiques en colère contre le régime du président Kabila. Une organisation de la Saint Église appelle à marcher le dimanche pour exiger des élections libres et transparentes.

Le 31 décembre dernier, la même structure a organisé une marche réprimée dans le sang, faisant plusieurs morts. Les forces de l’ordre, déployées dans les rues, en formant les mêmes types de barrières, avaient ouvert le feu sur des manifestants, n’hésitant pas à profaner des lieux saints des Catholiques.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.