A son tour, l’Eglise protestante hausse le ton contre le pouvoir de Kabila

Dans une longue intervention, le pasteur congolais a appelé les dirigeants du pays à “restaurer l’autorité de l’Etat” sur l’ensemble du territoire, appelant les dirigeants congolais “au véritable nationalisme et à se mobiliser pour léguer à la génération”  future un pays où l’Etat existe réellement.

« Nous devons léguer à nos enfants un pays où l’Etat existe réellement. Je dis bien réellement. Parce que j’ai l’impression que l’Etat n’existe pas vraiment, l’Etat n’existe pas réellement. Il faut renforcer l’autorité de l’Etat. Nous devons léguer à nos enfants un pays où l’Etat est réel, un Etat responsable, où tout le monde est égal devant la loi”, dit-il.

“Quand vous devez enfreindre la loi de la République, on vous arrête, on vous juge, on vous condamne comme tout citoyen », ajoute François David Ekofo durant sa prédication devenue virale, à la cathédrale du centenaire de l’Eglise protestante.

Le pasteur Ekofo a fait cette sortie devant une importante délégation des officiels congolais qui assistaient à la messe, retransmise en direct à la télévision publique. Le régime du président Joseph Kabila a donné sa préférence à l’Eglise protestante depuis que l’Eglise Catholique fait de plus en plus savoir son mécontentent par rapport à la situation du pays.

En effet, l’Eglise catholique a lancé, à travers le Comité des Laïcs, une série d’actions visant à obtenir l’application intégrale de l’accord signé le 31 décembre 2016 et qui prévoit également des mesures pour détendre la tension autour des opposants. Les évêques appellent le pouvoir congolais à libérer les prisonniers politiques et à cesser les tracasseries envers les opposants, tout comme à organiser un processus électoral crédible.

Cependant, cette sortie du pasteur protestant risque de changer amplement les rapports entre le Pouvoir et cette église.

De son côté, le Pasteur appelle par ailleurs à ne pas “céder” le pays. « Frères et sœurs, ne cédons pas un millimètre de notre pays à qui ce soit. Ce que nous avons reçu de nos pères, nous devons le transmettre à nos enfants. Nous avons reçu un pays uni, transmettons à nos enfants un pays uni. Nous devons léguer à nos enfants un pays riche, un pays avec une autosuffisance alimentaire”, dit-t-il. 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.