La France “préoccupée” par les violences en RDC

La France “est préoccupée par les violences” survenues dimanche en République démocratique du Congo durant les manifestations appelant au départ du présidentJoseph Kabila, a déclaré mardi un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Dimanche, les forces de sécurité congolaises ont réprimé des messes dans des églises à coups de gaz lacrymogène, et empêché des marches interdites après l’appel à manifester contre le pouvoir, faisant onze morts, plusieurs blessés et une centaine d’arrestations.

Le droit de manifestation pacifique “est une composante essentielle de la démocratie”, a souligné mardi le Quai d’Orsay dans son communiqué, où il “réitère son appel au dialogue et au rejet de tout recours à la violence”.

Paris “appelle à la tenue effective des élections conformément au calendrier électoral publié le 5 novembre 2017”, qui prévoit l’organisation de la présidentielle le 23 décembre 2018.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.