6 accords secrets de Dan Gertler ont fait perdre jusqu’à 1,5 milliard de dollars à la RDC

Dans un communiqué publié vendredi 22 décembre, Global Witness salue les sanctions prises “dans un effort pour réprimer les violations des droits de l’homme et la corruption“, par les Etats-Unis contre le magnat des mines Dan Gertler.

Dans seulement 6 des accords secrets que nous avons étudié impliquant Dan Gertler, le peuple congolais a perdu 1,5 milliard de dollars, soit deux fois les dépenses annuelles de santé et d’éducation du Congo. Les familles congolaises avaient désespérément besoin de cet argent pour payer les soins de santé et la scolarité de leurs enfants“, révèle Nick Donovan, cité par ce communiqué consulté par POLITICO.CD.

L’homme d’affaires israélien Dan Gertler, acteur important dans le secteur minier de République démocratique du Congo (RDC) et très proche du pouvoir à Kinshasa, est accusé d’avoir usé de « ses relations avec le chef d’État congolais pour servir d’intermédiaire pour la vente d’actifs miniers en RDC, imposant à des compagnies multinationales de passer par [lui] pour faire affaire avec l’État congolais. »

L’administration Trump, indique un communiqué publié jeudi 21 décembre, a décidé de geler et de saisir tous ses comptes bancaires et tous ses biens aux États-Unis.

Ces nouvelles sanctions américaines contre Gertler contribueront à couper ce qui a été une bouée de sauvetage financière importante pour le président congolais Joseph Kabila, qui conserve une emprise anticonstitutionnelle sur le pouvoir. La décision de sanctionner envoie un signal très fort que les États-Unis ne toléreront pas ce genre de comportement corrompu“, poursuit le communiqué de Global Witness, publié en anglais.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.