Sifflets, cloches, klaxons: Kinshasa fait du bruit pour réclamer les élections

Il est 18h à Kinshasa. Sur l’avenue de Libération (ex-24 Novembre), l’église Notre-Dame de Lingwala, un chef d’oeuvre architectural construit en 1947 et inauguré fin 1949, sonne ses cloches. L’édifice religieux ayant aujourd’hui le statut de cathédrale à Kinshasa lance ainsi la campagne pour obtenir la tenue des élections et l’application de l’accord signé le 31 décembre entre l’opposition et le pouvoir.

Non loin de là, à Bandalungwa, une des chaudes communes de la ville-province de Kinshasa, des dizaines de Kinois sont même sortis dans les rues, sifflets en mains, faisant un boucan aux allures d’une fête. Les mêmes scènes seront signalées un peu partout dans la capitale congolaise.

L’Eglise catholique, qui s’est jointe à la campagne initiée par le mouvement des Congolais Debout de Sindika Dokolo, vient de réussir son premier test. Le rendez-vous semble désormais avoir été donné. L’opposition congolaise, qui a longuement appelé ses partisans à rejoindre la campagne, s’en félicite déjà.

Loin de faire trembler le régime de Kinshasa, ces bruits entament néanmoins un processus de mobilisation très redouté le pouvoir congolais.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.