Dans un communique publié jeudi, les Etats-Unis, le Canada et la Suisse font savoir leur désaccord sur la “machine à voter” proposer par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour les prochaines élections en RDC.

Nous sommes préoccupés par le fait que la CENI se concentre sur l’utilisation d’un système de « machines à voter »“, affirme ce communiqué consulté par POLITICO.CD.

La mise en oeuvre d’un tel système exige de la transparence auprès toutes les parties concernées en ce qui concerne les coûts et les risques. Il faut également avoir suffisamment de temps pour effectuer un examen juridique, des essais, une évaluation et offrir de la formation – aucune de ces étapes n’est achevée à ce jour ou n’est en cours. Le contournement de ces étapes et la mise en place d’un système de ce type et de cette ampleur à l’échelle nationale pour la première fois pourrait gravement compromettre l’élection présidentielle“, s’inquiètent les trois pays.

8 comments

  1. Cette machine à voter n’a même pas obéi à ces maîtres, le jour de la demonstration devant les députés, pourquoi Manga s’entête-il?

  2. Nous n’allons pas accepter cette machine à voter. Nangaa a peur de la transparence. Nous allons l’y contraindre

  3. Est ce que Nangaa veut nous imposé avc la machine, si lui ne veux pas organiser les élections qu,il laisse poir une autre personne qui va accepter d organisé les élections, en fin il n est pas seul au congo pour nous imposé, en Afrique quel pays qui a déjà organisé les élections avc les machines s,il ne cherche pas a faire d,autres chose pour retardé les élections. donc on a pas besoin de lui

  4. Si un système est loin de faire ses preuves, pourquoi s’y accrocher? Le temps est aussi un facteur qui fait grandement défaut au processus électoral.

  5. vraiment! c’est de n’importe quoi avec Naanga, il a en premier lieux appelé cette machine “vote semi électronique” puis il change à un terme bien existant avant “machine à voter” et il parle d’une différence entre vote électronique et machine à voter, or les deux ne sont que le vote électronique, en voulant nous tromper que le vote électronique se fait à l’aide de l’internet, il oublie qu’il existe aussi le vote à internet…

  6. il faut plus de temps pour que ce système soit reconnu et testé par plusieurs spécialistes internationaux… sinon l’avenir de la population sera gâché par une machine.

Comments are closed.