30 novembre: le pouvoir parle d’un échec, l’opposition promet de “continuer”
Des opposants manifestant à Kinshasa. Image de droit réservé;

Les manifestations de l’opposition prévues le jeudi 30 novembre ont tourné à la répression. Les forces de sécurité, déployée en masse dans les rues, ont dispersé les partisans du Rassemblement ou ceux des mouvements citoyens, tout en procédant à plusieurs arrestations.

Initiés dans l’idée de “chasser” le président Joseph Kabila du pouvoir, ces mouvements de colère n’ont pas eu l’effet souhaité. Du côté du pouvoir, c’est un énième échec de l’opposition congolaise.

Contrairement à l’appel lancé par l’opposition politique, les Technocrates , poursuivent résolument leurs rencontres selon l’horaire de travail bien établi. Ils disent oui au calendrier électoral“, affirme le parti au pouvoir, le PPRD qui a lancé une série d’activités politiques le même jour

Je salue, ce jour, la maturité des étudiants. Ils ne se laisseront plus jamais instrumentaliser. Chacun exprimera son choix dans l’urne“, affirme de son côté le président de la Ligue des jeunes du PPRD, Patrick Nkanga, après avoir rencontré des étudiants à Kinshasa.

L’opposition n’en démord toutefois pas. Le député Francis Kalompbo, depuis son exil en Europe, parle d’un succès total, félicitant “le peuple congolais dans son ensemble”, tout en accusant le pouvoir de crime de répression.

Claudel André Lubaya, président du parti de l’opposition Union Démocratique Africaine Originelle (UDA Originelle) et cadre du Rassemblement promet de son côté de continuer. “En recourant à la répression aveugle et à la militarisation à outrance du pays pour étouffer les manifestations pacifiques, le pouvoir en place a fait preuve de sa lâcheté et de sa peur face à un peuple sans armes

Sous d’autres cieux, poursuit-il, des pouvoirs qui se croyaient immortels ont été renversés par des peuples en colère. “Le Congo n’échappera pas à cette vérité historique et ce n’est plus pour longtemps. La lutte continue et le peuple vaincra!“previent-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.