Les autorités de Lubumbashi ont-ils tenté d’empêcher le retour de Mazembe?

Lundi matin à Johannesbourg, toute l’équipe du TP Mazembe s’apprête à prendre un vol régulier pour la ramener à Lumumbashi où elle doit célébrer sa victoire à la Coupe de confédération acquise samedi, après un match nul contre les sud-africains du SuperSport United FC, en finale retour de la 14ème édition de cette compétition à Pretoria.

Arrivée à l’aéroport OR-Tambo, principal aéroport du pays, le vol de la compagnie SAA, censé décoller à 9h est tout à coup retardé jusqu’à 19heure. Dix heures de décalage, du jamais vu en Afrique du Sud, même si plusieurs autres vols ont subi un décalage plus léger.  Problème, l’équipe congolaise a prévu arriver en plein jou à Lubumbashi pour célébrer son sacre avec ses supporters.

La compagnie South Africa Airways (SAA), joint par POLITICO.CD, renseigne qu’il y a, outre des perturbations internes, des problèmes “de l’autre côté”, à savoir du côté des autorités aéroportuaires de la RDC; sans donner plus de détails. Des accusations fusent alors à l’endroit des autorités congolaises qui auraient peur d’un mouvement de foule dans la ville cuprifère.

POLITICO.CD ne sera jamais capable de joindre les autorités congolaises. Face à cette situation, les dirigeants du TP Mazembe, club qui appartient à l’opposant Moïse Katumbi, trouvent une autre alternative.  L’équipe prendra finalement un vol pour atterrir en Zambie, pour enfin fouler le sol lushois le mardi et plein jour.

Retour au pays ce mardi après-midi. La délégation quitte Joburg demain matin via la Zambie afin d’arriver à Lubumbashi à la lumière du jour“, insiste le Directeur sportif et Manager Général du TP Mazembe Frédéric Kitengie via con compte Twitter.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.