Félix Tshisekedi, président de cette coalition de l’opposition, a tenu une conférence de presse ce mardi à Kinshasa, au siège de son parti, l’UDPS. Pour lui, il est temps de se mobiliser pour faire partir Joseph Kabila du pouvoir, rejetant une fois de plus le calendrier publié le 5 novembre par la CENI et prévoyant la tenue des élections en décembre 2018.

Nous devons réussir notre pari pour la marche du 28 novembre prochain afin de montrer à la Communauté internationale que c’est le Peuple congolais qui veut exprimer sa volonté et non subir un diktat venu d’ailleurs“, dit-il.

La semaine dernière, c’est le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) qui a appelé à un “assaut final” pour le même 28 novembre, appelant la population au soulèvement.