Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant au départ de l’actuel président Congolais au 31 décembre et l’instauration d’une transition, les réseaux sociaux et certains médias ont annoncé que le chef de la délégation de l’Union Européenne était derrière une conspiration visant à évincer le régime actuel en République Démocratique du Congo.

Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Barty Ouvry, a présenté aux conférenciers, invités expressément par Moïse Katumbi et Sindika Dokolo à Paris sous couvert de l’ONGD américaine, National Democratic Institute, la série des opérations prévues pour le mois de septembre dans le seul but de créer le chaos” note un article annonçant avec urgence cette information précisant que la délégation de l’ambassade des États-Unis était représentée à cette messe noire contre le régime Kabila par Lauren Kretz, conseillère politique de l’ambassade et par l’ONG américaine National Democratic Institute.

La même source souligne qu’un calendrier des opérations de déstabilisation des institutions républicaines serait en pleine élaboration depuis Belgique par l’équipe de Moïse Katumbi et que l’église Catholique serait au parfum de cette conspiration et aurait rassuré aux européens de mobiliser les groupes des jeunes de toutes les paroisses de Kinshasa.

Approché par Politico.cd, Barty Ouvy, ambassadeur de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo indique que ces allégations ne sont que mensongères et ne méritent d’être commentées. “J’ai réagi brièvement par mon compte twitter et je ne souhaite pas donner plus d’importance à ces désinformations, d’autant plus que je suis en vacances hors RDC en ce moment” a lancé le chef de la délégation de l’Union Européenne en RDC.

10 commentaires
  1. ce monsieur doit partir et il doit apprendre à respecter ses engagements,
    les congolais en ont marre de sa politique taillée sur la corruption, inégalité sociale,tuéries…
    il a fait son temps, qu’il laisse aussi la place à quelqu’un d’autre la constitution congolaise est claire là-dessus ,mais vouloir se maintenir au pouvoir par la force serait une haute trahison.
    le peule congolais veut l’alternance démocratique , la Mp a tendance à réplonger la rdc dans un régime dictatorial de triste mémoire.
    minaku,mende,.. savent bien que leur chef est illégitime et fin mandat mais alors pourquoi ne pas préparer leur dauphin qui pourrait faire face à katumbi ou félix tsh?

    1. En fait, “ce monsieur” dont tu parles est un Roublard qui ne respecte jamais sa parole, et encore moins la Constitution a laquelle il preta Serment. Et qui, avec l’apport des pseudo-legalistes, se taille une “Cour Constitutionelle” et lois sur mesure comme tu le dis.

      Parmi ces pseudo-legalistes figurent son “petit-ya-confiance” Aubin Minaku qui fait la honte de la Democracie. (A Noter que Minaku doit rembourser des $millions d’emprunts du FP, et donc ne se presse pas de voir les Elections; et son mentor deguerpir).

      Que dire de lecheurs et jouisseurs de la bande MP sous Minaku, inclu le ramassis d’ex-Mobutistes dont Mende, Atundu, Lumanu, Thambwe, qui font croire a “ce monsieur” (jadis chauffeur de musiciens a Dar-es-Salaam, et n’ayant decouvert la RDC qu’en 1997 dans les malles de son patron Rwandais James Kaberebe) qu’il serait “indipensable” a l’avenir de notre Pays?

      Voila alors pourquoi “ce monsieur” s’entete croyant qu’en coulant le sang des Congolais et s’entourant de courtisans et traitres qu’il achete) avec l’argent qu’il detourne des caisses et mines de l’Etat il se taperait une presidence-a-vie. Mais il oublie le sort de Kaddafi

    2. La peur a changé de camp, des toutes les façons kabila doit laisser le pouvoir ct année, le Congo est une nation de plus 80 millions d habitants et nous ne nous laisserons pas prendre en otage par groupe d individu qui cherche a se maintenir au pouvoir en violation de la loi

  2. Vous pensez que même si éventuellement il préparait un renversement de régime qu’il le crierait sous tous les toits comme le font Ne Mwanda Nsemi ou Ngbanda.

  3. Un regime d’imposture aux abois et vomi par les Congolais craint meme son ombre….

    Kabila et sa bande des voyous dont Kalev Mutond doivent cesser de nous distraire, et preparer leurs valises d’ici Decembre au lieu d’inventer de complots.

    D’ailleurs, les Congolais verraient de bon oeil toute assistance des partenaires en application d’Article 64.

  4. Ce que vous écrivez est un souhait des Congolais, des Africains et de tout homme du monde qui a ses facultés et qui aime la RDC.
    Kabila est la MP seront dehors dans pas long mort ou vif et ils ne bénéficieront jamais de tout les biens volé au peuple Congolais.
    NB. pensez ce que vous voulez je dis ce qui est vraie

  5. Un regime qui a viole la constitution merite d’etre chasse de force par le peuple meme sans le soutiens de l’exterieure

  6. C’est décevant tout cela,
    Pour le mois de septembre, il ne reste plus au pouvoir que d’empêcher mème les réunions familiales.

  7. Pona ngai coup d’état eza kaka bien. Quand il a accepté que son feu “père”soit sacrifié, ayebaki te que match ebonguanaka soki ozo beta balle bien te?
    Je n’ai jamais compris nos dirigeant africains: est-ce que vraiment nos pays manquent des moyens pour qu’ils soient développés à l’instar des pays européens? Vraiment? Avec toutes les richesses que regorgent nos diffèrents pays?

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.