Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant au départ de l’actuel président Congolais au 31 décembre et l’instauration d’une transition, les réseaux sociaux et certains médias ont annoncé que le chef de la délégation de l’Union Européenne était derrière une conspiration visant à évincer le régime actuel en République Démocratique du Congo.

Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Barty Ouvry, a présenté aux conférenciers, invités expressément par Moïse Katumbi et Sindika Dokolo à Paris sous couvert de l’ONGD américaine, National Democratic Institute, la série des opérations prévues pour le mois de septembre dans le seul but de créer le chaos” note un article annonçant avec urgence cette information précisant que la délégation de l’ambassade des États-Unis était représentée à cette messe noire contre le régime Kabila par Lauren Kretz, conseillère politique de l’ambassade et par l’ONG américaine National Democratic Institute.

La même source souligne qu’un calendrier des opérations de déstabilisation des institutions républicaines serait en pleine élaboration depuis Belgique par l’équipe de Moïse Katumbi et que l’église Catholique serait au parfum de cette conspiration et aurait rassuré aux européens de mobiliser les groupes des jeunes de toutes les paroisses de Kinshasa.

Approché par Politico.cd, Barty Ouvy, ambassadeur de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo indique que ces allégations ne sont que mensongères et ne méritent d’être commentées. “J’ai réagi brièvement par mon compte twitter et je ne souhaite pas donner plus d’importance à ces désinformations, d’autant plus que je suis en vacances hors RDC en ce moment” a lancé le chef de la délégation de l’Union Européenne en RDC.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.