La tension est montée d’un cran entre les Etats-Unis et la Corée du Nord,  depuis le président Donald Trump a promis  “le feu et la colère” de Washington face aux promesses de Pyongyang de faire payer “un millier de fois” aux Américains “le prix de leurs crimes”.

Léonard She Okitundu, chef de la diplomatie congolaise, qui  s’exprimait lors d’un entretien sur ce différend avec le chargé d’affairés de l’ambassade des Etats Unis en RDC, Dennis B. Hankins, a indiqué que la RDC va adopter sa position par rapport à la résolution qui sera prise par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Selon le vice-Premier minsitre congolais et ministre des Affaires étrangères, la RDC a convenu de discuter de ce dossier avec les pays membres de la SADC pour dégager une position commune. “Le diplomate américain a indiqué pour sa part avoir évoqué avec le chef de la diplomatie congolaise la situation internationale, notamment les tensions observées ces derniers temps entre son pays et la Corée du Nord ainsi que les problèmes régionaux qui seront discutés par les pays membres des Nations Unies pour une solution pacifique“, annonce l’ACP.

Pendant ce temps, le régime nord-coréen a confirmé ce jeudi vouloir tirer quatre missiles vers l’île américaine de Guam, dans le Pacifique. Et la veille, le président américain avait affirmé sur Twitter que l’arsenal nucléaire américain était “plus fort et plus puissant” que jamais.