L’éloquent discours d’un jeune artiste arrêté à Goma

Benoît Mugabo Baritegera, c’est son nom. Il est  artiste multimédia (photographe, art plastique…).  Il fait partie des jeunes peintres qui avaient les visages enduits de peinture rouge, arrêtés vendredi à Goma, alors qu’ils manifestaient contre les massacres à répétition à Beni et au Kasaï respectivement au nord et au centre du pays.

Menottes à la main gauche, lié avec un autre artiste également arrêté, Benoït Mugabo se lance alors dans une véritable diatribe contre les autorités. “Vous tous là-bas, regardez le Congo, ce pays de Lumumba, regardez ce pays, regardez le droit. Regardez ce qu’on fait à ceux qui parlent, regardez les menottes“, lance-t-il devant des policiers hébétés.

L’artiste et ses compagnons portent sur eux leur oeuvre, dont des croix sur lesquelles on peut lire “Kasaï” et “Beni”. Ils s’étaient allongés sur le trottoir près d’un carrefour très fréquenté de Goma, capitale du Nord-Kivu, sans bouger, ni parler, les yeux fermés comme des morts, attirant la curiosité de nombreux passants, avant que les forces de l’ordre ne débarquent et les embarquent.

PH .DR.
PH. DR.

Souvenez-vous de Lumumba, des corrompus, des gens qui tuent ce pays et ont tué ce pays. Ils ont tué Lumumba et continuent à tuer le peuple congolais“, poursuit-t-il avant d’interpeller également ceux qui regardent la scène: “vous les regardez, vous êtes des complices“, accuse-t-il.

Vous tous avec vos caméras, vous tuez le peuple congolais. On tue les gens, on tue des enfants dans les écoles, vous êtes ici pour m’arrêter…” ajoute-t-il.

Leurs arrestations ont provoqué un élan de protestations, notamment celles des mouvements citoyens, qui ont rapidement lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour réclamer leur libération. Precy Numbi, Benito Mupenzi et Taylor Ndungo sont ses autres compagnons arrêtés.

Suivre l’intervention de Benoît Mugabo en intégralité.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.