L'opposant Moïse Katumbi devant le député Francis Kalombo à Bruxelles

Dans ce long communiqué, Moïse Katumbi qui apporte son soutien au nouveau leadership au sein du Rassemblement, en félicitant notamment Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, rappelle que sans l’application de l’accord signé le 31 décembre dernier, toutes les institutions électives de la RDC perdront toute légitimité, parce qu’arrivée fin mandat.

Pour parvenir à cet accomplissement, il est urgent d’appliquer l’accord du 31 décembre 2016. Cet accord constitue le socle de la légitimité de toutes les institutions électives de notre pays arrivées aujourd’hui en fin de mandat (…).Si l’accord n’est pas rapidement mis en application, notamment par la nomination d’un nouveau gouvernement dont le Premier Ministre sera présenté par le +Rassemblement+, toutes ces institutions perdront leur légitimité, le peuple ne les reconnaîtra plus. L’accord doit être appliqué immédiatement“, dit-il dans un communiqué parvenu samedi à Politico.cd

L’ancien gouverneur du Katanga condamne également l’insécurité grandissant dans le pays, accusant le gouvernement congolais d’être responsable de la multiplication des foyers des tensions meurtrières à travers le pays, pour retarder la tenue des élections, présidentielle aussi sous entendue, à laquelle il est candidat.⁠⁠⁠⁠

Il est aussi urgent de faire cesser la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays. Les foyers d’instabilité se multiplient aux quatre coins de la RD Congo avec des nouvelles tueries quotidiennes. Comme la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) l’a relevé, cela n’est pas le fait du hasard. Ces troubles meurtriers servent de prétextes au gouvernement pour retarder la tenue des échéances électorales. Ces méthodes inhumaines doivent être unanimement condamnées. Quoi qu’il en soit, s’il n’est pas directement coupable, le pouvoir est responsable de cette situation tragique car il est incapable de protéger le peuple congolais“, explique Moïse Katumbi.

Face à cette situation de crise causée par le pouvoir, j’appelle le peuple à refuser d’être tenu en otage. Je l’invite à être vigilant, à réclamer avec force et constance les élections et à s’opposer à toute tentative de changement constitutionnel,notamment par voie référendaire“, conclu-t-il.

2 comments

  1. son exellence moise katumbi pourquoi on a refuser d’importer votre farine a lubumbashi tant que jusque las il n ya toujours pas de solution et je demanderai a Dieu de vous proteger pour que vous seriais president de la republique car en vous toutes choses vont changer… c’est signer par KABULO LUNDA depuis lubumbashi

  2. Kabila prepare le referandum .qui sauvera La Rdc. C’est la derniere bataille.qui vivra vaincra. Ou est la dite comunaite internationale. Oh Dieu seul toi qui peux nous aider.
    La cenco a echoue ,les politiciens ont echoue,la communaute internationale a echoue. Seul Dieu sauvera La Rdc.

Comments are closed.