Félix Tshisekedi Premier ministre à la place de Samy Badibanga?

Dans un article publié sur son site internet, La Libre affirme que les jours de Samy Badibanga à la Primature pourraient déjà être comptés, faisant allusion à l’accord qui pourrait être conclu cet après-midi, cédant ce poste au Rassemblement d’Etienne Tshisekedi.

Pour le clan Tshisekedi, le poste devrait revenir à l’UDPS. Le nom de Félix Tshisekedi arrive donc sur la table… pour le plus grand bonheur de la majorité qui flingue l’arrivée du père et du fils à deux organes supérieurs de la nation“, déclare cet article du média belge.

Félix, au nom du père?

felix-sassou-1132x670

Le fils du leader historique de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a été nommé Secrétaire général adjoint de ce parti de l’opposition en octobre dernier, faisant de lui le numéro 3. Cette promotion de Félix Tshisekedi, annoncée depuis le 14 octobre, est la deuxième vague de nominations en espace de quelques mois seulement. Le 10 août dernier, Etienne Tshisekedi a nommé Jean Marc Kabund-a-Kabund au poste du Secrétaire général de son parti, en remplacement de Bruno Mavungu.

Ce dernier s’est par la suite attaqué publiquement à Félix Tshisekedi, le traitant de “corrompu“. “On m’a écarté pour placer Félix [Tshisekedi] à la tête de l’UDPS“, déclarait Bruno Mavungu dans une interview, le 17 août dernier sur Politico.cd

“Félix Tshisekedi et ses amis profitent de l’Udps pour remplir leurs poches, tout en tuant le parti à petit feu. Ces propos de l’has been Secrétaire général de l’Udps ont été très applaudis par plus d’une centaine de membres et sympathisants réunis dans la soirée à la permanence du parti“, accusait l’ancien Sécrétaire général de l’UDPS.

L’ascension de Félix Tshisekedi est en effet fulgurante au sein de ce mouvement de l’opposition historique en RDC.  Nommé Secrétaire national chargé de l’extérieur à l’UDPS, fin 2008, il montre très vite ce qu’il veut, en ces années de « schisme » au sein du parti, pour éviter « la cacophonie ».  En novembre 2011, il obtint un siège de député national à Mbuji-Mayi. Cependant, la position de l’UDPS à la suite des élections était on ne peut plus claire : « pas question de siéger au sein des institutions issues des élections frauduleuses ». Joignant l’acte à la parole, il s’abstint de siéger au Parlement et ne tarda pas à être invalidé pour « absentéisme ».

Pressenti pour occuper le poste de rapporteur de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) en mai 2013, M. Tshisekedi rejeta l’offre, déclarant à Radio Okapi : “Je ne tiens pas à mettre ma carrière politique entre parenthèses“, en référence à l’article 17 de la Ceni qui écarte toute compatibilité entre l’appartenance à une formation politique et la qualité de membre de cet organe.

Toujours aux côtés de son père, impliqué dans des discussions en coulisse, comme lors de la récéption au Quai d’Orsay en juillet dernier, ou avec le président Sassou-Nguesso à Brazzaville en septembre dernier, Félix Tshisekedi prend de l’ampleur et balise son chemin. Avec cette nouvelle nomination, le fils d’Etienne Tshisekedi peut logiquement rêver succéder à son père très âgé, et qui a entamé une refonte complète du parti depuis son retour à Kinshasa en juillet dernier. Est-ce ouvrir le chemin à son fils?

40 commentaires
  1. nous sommes dans un cercle vicieux, rien d’étonnant le père prepare le lit de son fils, mais la plus grande question reste à poser Est ce que: c’est pour quel fin?
    vous allez vous rendre compte que: les hommes politique dans notre pays joue à la maline; ils écartent leurs enfants dans un système éducatif qui est corrompu par le même politique du pays tout en sécurisant et offrant à leurs enfants une mailleures formation dans d’autres cieux afin de pouvoir les remplacer ou les succeder dans l’avenir, tandisque nous, parcontre nous allons rester comme des observateurs…..essai un peu de voir notre échiquier politique vous verez que ce sont les pères qui fit remplacés par les fils et ces derniers ont tous succédés à leurs pères

  2. Je suis un peu déçu en lisant cet article. Le journaliste parle de l’ascension fulgurante, ce qui veut dire très rapide. Mais, pour tous ceux qui suivent les activités de ce Parti, le militantisme de ce monsieur (Félix Tshilombo) n’est pas à démontrer. Ce monsieur a gravi tous les échelons pour arriver là où il est pour le moment. Qui peut nier que ce monsieur (à peine adolescent lors des déportations de son père dans son village) a joué le role de facteur clandestin porteur des messages adressés aux dirigeants et combattants de l’UDPS alors que sévissait la dictature de Mobutu? Ce monsieur mérite-t-il moins que tous ceux qui se disent aujourd’hui opposant? Combien d’années de lutte Félix Tshilombo traîne-t-il derrière lui ? Après tant d’années de fidélité à son chef hiérarchique, estimez-vous que cette loyauté ne soit pas récompensée? Cette petite mise en point mérite un peu de sincérité.

  3. Un côté son père appelle le congolais à ne reconnaître j.kabila comme président et l’autre côté son fils accepte d’être le premier ministre de kabila, quel double langage.
    Les congolais sont morts juste pour que Tshisekedi fils passe premier ministre.
    Non même lui aussi il ne gouvernera pas.
    Nous n’ accepterons pas ce petit arrangement avec le criminel kabila.
    Kabila doit partir pas autre chose, le congo n’est pas une ferme de la famille kabila et tshisekedi. La rd congo appartient à tous les congolais.

    1. au Congo nous n avons pas les opposants tous ce que le congolais vivent c à cause d c mm désordre ce pourquoi nous qui sommes vrai congolais prennons conscience pour éliminer ces personnes qui nous font souffrir

    2. Mon cher il faut realiste.Kabila va partir comment? viens toi le chasser au lieu de crier sur le net.Laissons les gens negocier calmement,trouvons un accord qui va permettre l’alternance en douceur.Ces gens ne sont pas morts pour rien,si nous arrivons à trouver un accord.Donc ,nous deevons evoluer dans le temps.Merci

    3. Atandele, lisez bien avant de conclure que Félix a accepté. Le fait d’aller vite aux critiques sans comprendre le message, ça dénote le ressentiment que vous avez envers les Tshisekedi et l’UDPS. ça signifie quoi”Nous n”accepterons pas …” Vous parlez au nom de qui que vous représentez ? S’il doit accepter, il n’aura pas besoin de ton avis. D’ailleurs ton avis non seulement importe peu, mais aussi ne pèse pas.

      1. Nous voulons une alternance pacifique; l’UDPS est un parti denon violence, elle profite ainsi de ttoute occasion d’accepter par lintellegence politique et non par le biceps! Tshisekedi a déclaré ne pas reconnaître Kabila comme président en absence de tout accord!!!

    4. Bien parle! Les Kabila et les Tshisekedi ont brille dans leur inutilite pour l’avancement de la cause Congolaise. Qu’ils aillent tous au diable!

  4. Oui en effet, il faut rester très prudent, il ne s’agit que des supputations et ensuite si cela se concrétisait, cette nomination sera la résultante d’un accord consécutif à la médiation des évêques, il ne sera pas le résultat d’une compromission de l’Udps.
    Congolais, sachons utiliser la raison et la bonne foi lorsque nous faisons des analyses.
    L’intérêt de ces deux qualités est de nous éviter de nous fourvoyer d’une part et de faire des mauvaises analyses d’autre part, qui aboutissent à des conclusions erronées.

  5. Atandele,
    C’est bien dit. Mais tu as un plan pour faire partir Kabila? Tu as déjà fait une marche de protestations dans ta vie? Si tu comprennais ce que tu dit, tu aurais toi-même rectifié tes bonnes intentions avant de les publier…

    1. Cher Monsieur,

      Je viens de lire votre commentaire qui consiste à demander un plan pour faire partir le dictateur dans un premier temps et ensuite de savoir si j’ai déjà fait une marche dans la rue.
      Il y a deux options qui s’offrent à nous.
      La première est le recours à la force, dans ce cas, il faut se donner tous les moyens, tout en sachant que l’issue est incertaine .
      La deuxième est la négociation qui n’est certes pas parfaite, mais qui peut conduire le dictateur vers la sortie.
      Cette voie a été suivie en Afrique du sud, au Chili, Cuba, Irlande.
      Quant votre question sur les marches dans la rue, je préfère donner ma langue au chat.

  6. L’ONG Panafricaine AFRIQUE-SANTE, asbl et l’Union des Intellectuels Lumumbistes par leur Président Evangéliste Prof. Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, dit décrète le ce mois de décembre comme le mois de l’amour providentiel et indéfectible de DIEU pour son PEUPLE de la RDC. Que les protagonistes de la Majorité et ceux de l’Opposition privilégiassent la voie de la résolution pacifique de la crise congolaise. Nous disons Non et Non à la violence, les sang des congolais a déjà beaucoup couler et non plus la recherche de titres de commandement au détriment de l’intérêt général du peuple congolais.

    1. Svp, jugez tout simplement la cenco qui a initié le dialogue qui a comme objectif de maintenir Kabila au pouvoir. Que ferait l’UDPS devant les pressions internationales et celles de la cenco (vatican)? Accepter un tel compromis est synonyme de compromission? Aux congolais de juger….

  7. J’ai toujours insister que Tshisekedi ne pas opposant mais un vrai traître de tout le temps. Je suis contre se soi-disant rassemblement de l’opposition mais nous verrons la où ils finiront…mais pourquoi alors ils ont insultes kamerhe qui retourne dans son camps et que kabila n’a jamais été président???je me demande tshisekedi prends les Congolais coe sa famille ???ou coe …

    1. Nous sommes tous sceptique envers le gouvernement. Mais pas pour autant que l’on ne justifie pas ses finalités. Opposant c’est pas pour qu’on le reste éternellement, mais c’est pour que l’on révolutionne un système compromettant aux aspirations sociales. On peut être opposant à sa manière: extrémiste, modéré ou entre les deux.

  8. Desolé si ça va vous choqués les binzami nzambi maman olangi ,pasta Mukuna, sony kafuta Ngalasi,i Mugalo, Voici l’homme,Guy Daniel,Moise Mbiye ,Nehema Dikatenda … ne nous ont rien donné si seulement prendre nos offrandes et dîme
    En Europe lorsqu’on avait besoin de papier c’est l’église Catholique qui nous a protégé et faisait pression au gouvernement pour nous régularisé. Ceci dit il faut ouvrir les yeux le gent comme Marini ne voit que son intérêt
    Bref bravo à l’église du peuple qui est l’église Catholique que Dieu vous bénisse

    1. Jugez bien la cenco qui a initié le dialogue inclusif pour avoir un compromis de maintenir Kabila au pouvoir. Que ferait l’UDPS devant une telle vague des pressions de la cenco et celles de la communauté internationale? Au moins, il aura un contrepoids sur l’équilibre du chéquier politique congolais. Aux congolais de juger…

    2. Suis Pasteur PROTESTANT (31ieme Communaute Presbyterienne bien qu’aujourd’hui suis de la Presbyterian Church USA) et j’adhere a ce point de vue. Marini ayant pris position depuis longtemps, je me demande ce qu’il prechera au peuple de Dieu apres s’etre compromis de maniere flagrante? L’eglise catholique s’etant desoilidarisee des autres pour le bien-etre national est reste cette eglise de Christ a l’ecoute des abandonnes et laisses pour compte.

    3. Mon total avis favorable pour l’église du peuple qui accomplit la mission même du Christ. L’église ne peut en aucun cas se dissocier de la vie de ses fidèles Quand l’église se plaît de flatter l’autorité qui maltraite ses fidèles avec des prophéties mensongères. C’est quoi ça?
      Même Jésus à dû versé son sang pour le salut et à dit que ses disciples allait être persécutés. Des assoiffés maquillés qui profitent l’église pour se faire fortune. Des gens qui ne savent même pas rendre hommage aux victimes de la liberté. Qu’ils lisent Esaie 58.

  9. Il y a eu George Bush pere, puis George Bush Junior(fils) comme president aux etats unis. Je me rapellent que, l administration bush junior avait fait grande chose non seulement pour les etats unis d American, mais aussi pour l Africa, avec leur UNAIDS, pour aider les pays Africans concernant le HIV/AIDS treatment. personally, aussi longtemp que Le fils est dans la meme conception que Le pere et que il n y a pas d abus du pouvais.

  10. Ce n’est pas un péché qu’il soit appelé TSHISEKEDI. S’ il est capable de mener victorieusement le combat pour la démocratie et le progrès social, il faut lui donner la chance et mettre de côté son nom. Le fils de Louis MICHEL est premier ministre en Belgique, les belges ne regardent pas son NOM mais son action pour le bien de la nation.
    Félix a lutté pour la redynamisation de l’UDPS pendant la maladie du président, il a prouvé qu’il incarne un leadership fédérateur essentiel pour un parti politique comme celui-ci.
    Si ce leadership est héréditaire, tant mieux alors.
    Mais il n’y a pas lieu de faire une comparaison avec des successions dictatoriale et sanguinaires. Félix est député national ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT, c’est une référence, et pas la moindre. Évoluons Svp.

    1. ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT… On conteste les elections quand elles ne respondent pas a vos aspirations et on les accepte quand elle vous arrange. Il n’y a actuellement aucun depute au Congo qui fut elu par le people, nous tous on le sait, et l’idiot Ngoy Mulunda en reste temoin dans son Coeur.

    2. Qui est cool pour Félix il respecte hiérarchie du parti il mérite de son fruit au nom du parti non l’étiquette de père en fils

    3. Je crois que le problème du Congo c’est la population et pas les hommes politiques. On est trop derrière les hommes que derrière le pays au point que ces hommes nous mènent comme des moutons dans leurs sales besognes. Ce qui est considéré comme trahison chez les autres est pris comme valeur quand ça vient de Tshisekedi. On ne construit pas le pays par le tribalisme et le fanatisme. Chaque leader qui trahi le peuple doit être considéré comme un traitre. La trahison à l’heure actuelle c’est d’accepter à Kabila de continuer à gérer le pays.

  11. Dommage que je venais de perdre une longue réactions qui ferait réfléchir à ce sujet. Je vous recommande le commentaire Nguz qui a brossé mon analyse.
    Sachez le bien. On ne doit accompagner pas les individus à leur conquête ou alors on finit par le culte de personnalité qui même est la mère de la dictature. On ne doit pas toujours réfléchir avec un Kabila qui cède et un Felix qui attrape le balon. Comme aussi on doit voir Felix à travers Tshiseke. En voyant un fils à travers son père, c’est ça qui a amené un farouche dictateur au Congo. D’où le mérite d’un Félix peut lui valoir un statut soit à son parti soit à sa nation. C’est pas tout enfant de Tshisekedi qui est en politique. Et le gars ne savais pas qu’il aboutirait là aux négociations. Papa doit doit aussi savoir qu’il n’est pas le modèle type de la démocratie qu’il se donne pour vertus d’exclure, de permiter à sa manière. Sa politique n’a payé qu’au bout du tunnel avec fracas, ce qui a fait perdre beaucoup à l’UDPS.
    Un autre élément est que les négociations ne se traitent entre Tshisekedi et Kabila plutôt entre le Rassemblement et la.Majorité. Par conséquent, le résultat étant commun, les opportunités doivent rentrer dans les composantes qui militent pour une cause idéologique commune.
    Si le Rassemblement va aboutir à la primature il n’y a pas que Felix mais il y a le G7, le MLC… Faut pas tout voir avec les Tshisekedi bien que je trouve en Félix des mérites politiques. Il faut cependant encourager le Rassemblement à faire preuve de DEMOCRATIE à leur tour. On cherche pas chasser Kabila. On veut montrer à Kabila et son camp l’exercice de la démocratie pour l’intérêt de la nation. Et aussi le fait de ne pas être à la CENCO ne pas synonyme de ne de ne pas participer au gouvernement ou aux institutions. Le Premier Ministre peut n’avoir pas participé au dialogue à la seule condition qu’il vienne du Rassemblement et alliés. UDPS ou autres, Kabund ou BAZAIBA, Kamitatu… pouvu que la démocratie s’applique.

  12. Felix TSHISEKEDI fait partis des citoyens compétents de ce pays. incoruptible. il est bon et pas des discution initule, il est rester toujkour à coter son père après des milieux d’année.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.