L’Allemagne adopte des mesures contre Kabila

Cette décision de l’Allemagne a été annoncée cet après-midi dans un communiqué publié sur le site de son ministère des Affaires Etrangères.

Aujourd’hui marque la fin officielle du second mandat du Président de la République démocratique du Congo tel que prévu par la Constitution du pays. Cette loi ne permet pas à un président de se présenter pour la troisième fois. Selon la Constitution, les élections présidentielles auraient dû avoir lieu au plus tard le 27 novembre 2016. Le gouvernement allemand regrette vivement que cela ne se soit pas passé malgré tous les efforts aux niveaux national et international“, explique ce communiqué écrit en anglais.

Le mandat du président Joseph Kabila a expiré le 19 décembre dernier, mais le président Kabila n’a pas quitté le pouvoir faute d’élections. L’opposant Étienne Tshisekedi, principal rival de Kabila, a demandé à la population de résister pacifiquement pour demander le départ du président congolais, un appel qui s’est traduit par la descente dans la rue des plusieurs partisans de l’opposition un peu partout dans le pays, occasionnant des morts.

Désormais, le champ d’action du Gouvernement congolais sera restreint. Le gouvernement allemand adaptera ses contacts politiques et sa coopération en conformité. Les négociations sur la coopération au développement prévues pour l’année prochaine seront reportées indéfiniment. Le Gouvernement allemand se réserve le droit de prendre d’autres mesures“, a décidé l’Allemagne dans son communiqué.

Par ailleurs, le gouvernement allemand soutient également les discussions directes toujours en cours entre le pouvoir et l’opposition, se disant également “disposé, avec ses partenaires européens, à soutenir le processus électoral.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.