Lubumbashi: épicentre d’une révolte contre Kabila

Lubumbashi, deuxième ville de la RDC, est le symbole du mouvement de protestation qui a commencé dès cette nuit pour demander le départ du président Joseph Kabila dont le deuxième et dernier mandat a expiré.  Des jeunes s’affrontent toujours aux forces de sécurité dans cette ville cuprifère, fief de l’opposant Moïse Katumbi, où il fut Gouverneur emblématique.

Des tirs nourris ont été signalés dans le quartier Matshipisha, où des sources concordantes parlent d’au moins 10 morts. La même situation a été signalée à la Kenya et Katuba. Les forces de l’ordre ont répliqué aux jets de pierre en tirant à balles réelles, rapportent un journaliste de Politico.cd sur place, qui confirme avoir vu au moins 3 corps sans vie.

Ces troubles interviennent quelques heures après un appel d’Etienne Tshisekedi, à ne pas reconnaître Joseph Kabila, dont le dernier mandat constitutionnel est arrivé à son terme, le 19 décembre..

Je lance un appel solennel, d’abord au peuple congolais, à ne pas reconnaître l’autorité de Joseph Kabila et à résister pacifiquement au coup d’Etat ainsi accompli avec la bénédiction de la Cour constitutionnelle; à la communauté internationale, à ne plus traiter avec Kabila au nom de la RDC“, a déclaré Tshisekedi dans une vidéo diffusée mardi sur les médias congolais.

Ecoutez un témoignage sur place à Lubumbashi

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/298800124″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.