Absent des discussions de la CENCO, Filimbi demande le départ de Kabila le 19 décembre!

Le mouvement citoyen FILIMBI (Sifflet en swahili, NDLR), connu pour son combat pour le départ du président Joseph Kabila à l’issu de son dernier mandat  le 19 décembre, fait savoir qu’elle soutient le Dialogue qui s’est ouvert hier à Kinshasa sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)

Nous pensons que les nouvelles négociations qui se font sous l’égide de la CENCO ne sont pas tellement mauvaises ou ne répondront pas  suffisamment aux attentes du peuple; mais le collectif FILIMBI a opté depuis un moment d’essayer de sensibiliser la population, de sensibiliser le président Kabila et la classe politique au respect de la Consitution quant à second et dernier mandat du Chef de l’Etat, le 19 décembré“, a expliqué Carbone Beya Wa Beya , chargé de la mobilisation et du déploiement de Filimbi, joint au téléphone par Politico.cd.

Concernant l’absence de FILIMBI sur la liste de participants, Carbone Beya Wa Beya que son mouvement est  “plus occupé sur le terrain” pour participer à ce Dialogue.

Nous justifions notre absence parce que nous sommes très occupés à travailler dans le sens pour obtenir la première l’alternance [démocratique]en République démocratique du Congo cette année et dans quelques jours“, a-t-il dit.

M. Beya met toutefois en garde la CENCO d’obtenir le départ de Kabila le 19 décembre, dans le cas contraitre, estime-t-il, la population descendra dans la rue.

Ecoutez  Carbone Beya Wa Beya au téléphone avec Edmond Izuba. 

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/296967767″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.