Ce qu’il faut savoir sur Samy Badibanga, le nouveau Premier ministre!

Né en 1962 à Kinshasa, Samy Bandibanga est nommé Premier ministre dans le cadre des accords issus du Dialogue politique de la Cité de l’Union Africaine. Il remplace Augustin Matata Ponyo qui a démissionné le lundi. Député national depuis 2011, il siège à la Commission des ressources naturelles.

Il est actuellement président du groupe parlementaire UDPS et Alliés (opposition) à l’Assemblée et membre fondateur de l’IPDD (Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie.

Diplômé  de l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Genève en 1986, ensuite de l’école du Haut Conseil du Diamant d’Anvers (Hoge Raad voor Diamant) et de l’International Gemological Institute d’Anvers, Samy Badibanga est un ancien bras droit d’Etienne Tshisekedi. Il fut membre d’honneur depuis 1994 de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et en est élu député en 2011, également conseiller spécial d’Étienne Tshisekedi de 2001 à 2009.

Aux élections très critiquées de 2011,  il va à l’encontre des consignes de son parti en siégeant, avec plusieurs députés à l’Assemblée nationale. Alors que de nombreux candidats de l’UDPS avaient été élu députés nationaux aux élections législatives concomitantes, le Président Tshisekedi avait annoncé l’annulation de ces dernières. Malgré les instructions du leader de l’UDPS, 42 élus du parti, dont Samy Badibanga, sont allés siéger au Parlement, considérant leur élection comme crédible et souhaitant respecter le peuple congolais qui les avait élus pour les représenter. Ils seront dès lors radiés du parti.

Opposant au président Joseph Kabila, Samy Badibanga revient sur la décision en participant au Dialogue de la Cité de l’Union Africaine.

 

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.