Affrontements près de l’aéroport international de Kananga

La ville de Kananga au centre de la République démocratique du Congo traverse une situation sécuritaire tendue depuis hier. Ce vendredi 23 septembre, jusqu’à 11H, des affrontements ont opposé les forces de sécurité aux miliciens, alors que ces derniers, d’après des sources locales, ont tenté de “prendre” l’aéroport de Lungando de cette ville capitale de la province du Kasaï Central .

Des affrontements ont eu lieu ce matin près de l’aeroport de Lungando. Près d’une centaine de miliens sont signalés de ce côté“, rapporte le correspondant de la radio Top Congo sur place.

Hier dans la matinée, un groupe de plus de 50 miliciens du chef Kamwina-Nsapu, en majorité des jeunes, a  signalé sa présence dans le périmètre de l’aéroport.  Cette annonce des miliciens a créé une psychose dans la ville, paralysant toutes les activités.

Ces jeunes scandaient un slogan en Tshiluba, une des langues nationales de la RDC : « Buloba ebu buikala buenu » [en français : Cette terre vous appartient], rapportait Radio Okapi.

Il s’en est suivi des affrontements avec les forces de l’ordre. Après un moment de combats, les miliciens de Kamwina-Nsapu, décédé en août dernier, avaient pris fuite.

Des sources concordantes, ces affrontements ont fait autour de 20 morts parmi les miliciens. Aucun bilan n’a été fournie du côté des fources de sécurité.

Sur place, la situation tend à se calmer. D’autres quartiers de Katanga, paralysés depuis hier, recouvrent progressivement la normalité.

Les explications du correspondant de Top Congo FM.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/284275289″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.