Une “descente” d’Etienne Tshisekedi chez le PGR?

Le Rassemblement va tenir son premier point de presse après les événements du 19 et 20 septembre, qui ont donné lieu aux morts et à des énormes pertes matérielles à Kinshasa“, annoncent des sources proches de cette plateforme d’opposition en République démocratique du Congo.

Toujours d’après ces sources,  le président de l’UDPS et du Conseil des sages du Rassemblement, Étienne Tshisekedi sera présent.

Le point de presse du Rassemblement va permettre à cette plate forme politique de “répliquer aux arguments du gouvernement” qui accuse les opposants d’être “à la base” des violences ayant émaillées ces deux journées de manifestations convoquées pour demander la tenue de l’élection présidentielle dans le délai consitutionnel.

Au cours d’une communication mercredi 21 septembre à la presse, le procureur général de la République, Flory Kabange Numbi a annoncé l’arrestation des auteurs matériels et intellectuels des pillages, viols, incendies et tueries perpétrés lundi et mardi derniers dans la ville de Kinshasa, lors de la marche de l’opposition. D’apres lui, ces faits sont graves et passibles de peine de prison.

Il a également instruit la Direction générale de migration (DGM) d’interdire la sortie de Kinshasa et de la RDC toute personne impliquée dans les violences survenues à la suite de ces marches de l’opposition.

Ce soir, dans un message lu à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), le Président Joseph Kabila dit “soutenir” l’action du Procureur général de la République.

Des sources concordantes rapportent que plusieurs cadres de l’opposition seraient visés par ces mesures.

Le Rassemblement attend accompagner Etienne Tshisekedi avec tous les leaders chez le Procureur général de la République pour répondre à ces accusations“, raporte une de nos sources qui a requis l’anonymat.

24 commentaires
  1. Ce procureur et son chef Kanambe sont des idiots depuis tout ce temps qu’il viol, massacres, barbarie a l’Est de la RDC pourqoui il n’a pas arreter les commanditaire? Ce pcq lui meme et son chef sont impliquez? Vous etes malade soi disant procurreur et vs allez tous fuire le Congo d’ici peu. Soyez sage yebela.

  2. J’espere que cette descente n’exprime pas l’impression de propension de Tshisekedi a prouver a l’opinion public qu’il est audessus de la loi. Ces appels a l’insurections sont bien documentes. le moment n’est plus au bravados. l’affaire est en justice et il pourait aisement indicte et mis au gnouf

    1. je crois, defendre la constitution est un devoir constitutionel, dans un état de droit, le PGR poursuivra celui qui a violé la constitution et non celui qui la defende. car l’article 64 demande à tous congolais de resister par tout le moyen

    2. Vous connaissez la loi vous? Pourquoi n’organisez-vous pas les élections dans les délais constitutionnel? Le contrat solennel qui est la constitution vous le violé! C’est seulement cette comédie de l’OUA que vous respecteriez????

    3. Tu es stupide toi monsieur. les avantages materiels de courte duree te rende con. Va lecher les pieds de ton criminel sanguinaires au diable qui est votre pere des assoifes du sang.

  3. Ce n’est que le Commencement. Le Rassemblement avec le Peuple Congolais Resteront SOUDÉS et PRÊTS à Affronter le Défi lancé par les Ennemis du Peuple et VIOLEURS de la CONSTITUTION de notre Cher Pays… Avec Dieu, nous Formons la Majorité Divine et VAINCRONS.
    Osez Toucher à un seul cheveux d’un Opposant et Vous Verrez TOUT LE PEUPLE CONGOLAIS sur Votre DOS…
    Ingrats que vous êtes, ce Pays vous a enrichi et vous remerciez le Peuple qui vous a mis au Pouvoir par l’Ingratitude…
    Fini alors fini, nous sommes Vigilants et Plus Jamais le Peuple Congolais sera DUPE, la Présidentielle sera désormais SANCTIONNÉE Q’AUX UNES

  4. J’accuse egalement le gouvernement pour n’avoir pas informe les citoyens et les politiques que les appels a l’insurection du peuple est une atteinte grave ala loi , ainsi que a la constitution. cela n’ est acceptable qu’a la victoire d’une rebellion. c”est visiblement pas le cas today. le rassemblement devra boire le calice jusqu’au bout.

  5. C’est vraiment expéditive comme méthode. Faire arrêter les leaders de l’opposition et les faire condamner à une peine de prison pour les rendre plus tard inéligible et faire la place pour des gens qu’on contrôlerait.

    1. Makutu, en france today, les actes poses a Kin peuvent valoir la decheance de droits civiques ou la decheance de nationalite. Kinshansa a ete terrorise, la reponse est equivalente. Hollande a completement tord dans sa lecture de la situation. Ces gents ont prevenu cetteexpedition de destruction, Dixit Olengankoy et c/o ” le peuple est une bombe atomic”.il est temp de s’expliquer chez le PGR pour etablir lesresponsabilites. Pasd’esquives

  6. Le rassemblement n’a pas pris au serieux les consequences de ses appels a l’insurections. la manifestation a pris une tres mauvaise tournure. les pillages et batimens de la MMP ont ete torches, policiers brulles vif. A Paris comme a New-york la police aurait ouvert les feux comme d’habitude. Tshisthi et C/O ne sont pas du tout victimes. Ils doivent faire face et assumer leur resposabilites

    1. suis vraiment navré par vos propos, c’est comme si on devait applaudir ce gouvernement irresponsable de tout ce qu’il a fait. Quelles ont été les mesures d’accompagnement prises par ce gouvernement pour éviter le dérapage? Pourquoi ne pas utiliser les moyens traditionnels comme lacrymogènes et balles en poudre? Lambert Mende a dit clairement que les militaires ont reçu l’ordre d’annuler la marche, et cela sous tend avec les balles réelles comme cela a été le cas. Tout ceci pour qu’au finish que l’on vienne chercher à incriminer les auteurs de la marche pour les disqualifier des élections par leur arrestation. Nous disons non, non, et non. Le président doit respecter la constitution par ce qu’il en est le garant. Nous sommes peuple congolais et voulons la paix. le pillage et incendie des sièges des opposants par les militaires et la police sont-elles des actes de bravoure? C’est de cette façon que le gouvernement devait réagir? Soyons sérieux envers nous même.

    2. Il faut être fou pour réfléchir ainsi pourquoi ce procureur n’interpelle pas les généraux qui ont donné l’ordre de tirer les civils sans armes. Le mende et consorts. Le procureur pour faire son travail il fallait d’abord que mende lui dire ce qu’il doit faire. Qui va jugé le commanditaire de meurtre de congolais tué le 19 et 20 septembre, des lance roquette tirer sur les permanences des partis politiques et des corps brûlés à la permanence de l’UDPS.
      Desolé de voir des gens réfléchir ainsi

    3. Monsieur tu devra a une certaine mesure arreter avec tes idioties. Ns avons ts les elements de preuves sur le coup monter contre le peuple par ses enemis qui sont vs des kabilistes. Vs etes des grds criminels ranges derriere ce Paul Pot africains , ce tutsi ruando-tanzanien rien que pour des petits avantages materiels dont vs jouissez. Kimbuta accepte la marche et fixe l’itiniraire, Denis Kambayi recute des brigands dupprd et infilrent la marche puis commencent des pillages. Le ruandais Bisengimana et le terminator des efts de kisangani Amisi Tango Fort soit disant du Maniema reeditent l’exploit d’autres fois a Kisangani en 2001. Et tu crois que ns ns sommes dupes? La France et d’autres pays dont tu parles pcq Kanambe t’a ouvert les yeux ont des presidents elus honnetement et democratiquement, mais ton petit criminel et buveur du sang peut ns pruover qu’il a jamais etait elu ds ce pays? Tu efacera meme ton nom sur facebook, toi le malheureux.

      1. Je regrette la nullité du débat de certains de nos concitoyens. Nous avons encore du chemin à faire .Notre cher pays ,la RDC,mérite mieux que tous ces cirques pyrotechniques .Prenons conscience car, l’heure est grave. Que Dieu bénisse la RDC.

  7. Tous ces leadesr salafistes doivent être entendu par des magistrats,ils deviennent une grande menace pour la paix en RDC. Tout montre que ce parti sera plus que le MPR

  8. Sincèrement parlant,je ne sais pas où nous allons et que ce que nous voulons de l’avenir du Congo? Qu’entendons-nous par auteurs des crimes,violences et tueries perpétrés à kin? Si n’est que le gouvernement congolais qui a préparé et monté ce scénario depuis plusieurs années pour n’avoir pas organisé les élections . Le procureur général de la république montre encore à suffisance par son arrogance qu’ils veulent encore voir le peuple congolais mourir,pour assouvir leur soif de rester au pouvoir. Il veut aggraver la situation déjà catastrophique,sachant que c’est kabila et sa bande qui sont auteurs de ces crimes. Cher PGR,le peuple congolais ne te laissera pas faire,nous irons jusqu’au sacrifice suprême pour vous faire respecter la constitution. Et encore tu seras jugé par la cour populaire qui siègera le 20 décembre.

  9. Est c qu il y a nécessité de se déplacer pour le voir papa reste ils n ferrons rien plutôt ils ont peur. Cette fois ci qu ils arrêtent. Tout les cachot, prison seront brûlés et ça serra la fin de l histoire

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.