Martin Fayulu: “Nous mobiliserons jusqu’à ce que Kabila quitte le Palais de la Nation”

Dans une déclaration publique lue le mardi 13 septembre par le Secrétaire Général Adjoint et porte-parole de l’UDPS, Bruno Tshibala, le Rassemblement appelle “le peuple congolais de se prendre en charge”  pour répondre “au mot d’ordre” d’Etienne Tshisekedi.

Le Rassemblement réitère son appel au peuple congolais de se prendre en charge en répondant massivement, au pays comme à l’étranger, au mot d’ordre de mobilisation générale par des sit-ins en date du 19 septembre 2016, devant la CENI et les postes diplomatiques à l’étranger, afin d’exiger la convocation immédiate et sans délai du scrutin présidentiel (…) et signifier à (au président) Joseph Kabila son préavis de 3 mois, qui prend effet, le 19 septembre 2016 et se termine le 19 décembre 2016” rapporte Bruno Tshibala.

D’après Martin Fayulu, il s’agit de “plusieurs sit-ins” sur “toute l’étendue du territoire congolais et à l’étranger” aux différents bureaux de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Nous allons y faire deux choses. D’abord remettre à la CENI le préavis de M. Kabila (président de la République), lui disant que son mandat arrive à terme le 19 décembre 2016 (…) et qu’au plus tard, il doit quitter le Palais de la Nation (Ndlr: Palais présidentiel) le soir de ce 19 décembre  à 23h59 (…) Deuxièmement, nous allons demander à la CENI de nous montrer la convocation du scrutin pour l’élection présidentiel“, explique M. Fayulu.

En outre, le député national estime que si la CENI ne convoque pas l’élection présidentielle,  elle sera “disqualifiée” parce qu’elle aura “violé la constitution”.

Concernant le Dialogue politique qui s’est ouvert depuis le 1er septembre à la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa, Martin Fayulu affirme que le Rassemblement “n’est pas du tout concerné“.

Le monologue de la Cité de l’UA concerne la famille politique élargie de Kabila, donc ça ne nous intéresse pas“, déclare Martin Fayulu, réaffirmant que les opposants réclament “toujours un Dialogue selon la résolution 2277 des Nations unies“.

Cette “mobilisation générale” de l’opposition, renseigne le président de l’ECIDé, va continuer “jusqu’à ce que le 19 décembre à 23h59 au plus tard, Monsieur Kabila  quitte le Palais de la Nation“.

Ecoutez Martin Fayulu.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/282871376″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”100%” height=”450″ iframe=”true” /]

 

 

2 commentaires
  1. Courage martin fayulu, nous sommes derrière vous mais je vous conseillerez vraiment de mettre toutes les batteries en marche pour qu’il y ait alternance dans notre pays

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…