Lors d’un point de presse ce mardi 30 août à Kinshasa,  Jean-Bertrand Ewanga a annoncé son départ de  son poste de Secrétaire Général, dénonçant le Dialogue politique auquel Vital Kamerhe participe, mais qu’une grande partie de l’Opposition continue de réfuter.

Ma décision est l’expression de mon désaveu vis-à-vis de la démarche actuelle de notre parti en rapport avec la question de la tenue du Dialogue que j’estime comporter un danger pour l’avenir démocratique de notre pays“, explique-t-il dans sa lettre adressée au président de son parti, Vital Kamerhe.

Jean-Bertrand Ewanga affirme toutefois demeurer “membre de l’effectif ” de l’UNC, ne démissionnant “que” de son poste de Secrétaire Général.

Pour Edmond Izuba, qui dirige le Desk Politique à Politico.cd, cette position s’explique dans le sens où le désormais ancien Secrétaire général de l’UNC ne veut pas “perdre sa place du Co-fondateur du parti  et celle à la députation nationale“.

En outre, M. Izuba pense que cette situation, “bien que compliquée pour l’ancien speaker de l’Assemblée Nationale, ne risque pas d’affecter sa participation au Dialogue politique” qui est sensé début le 1er septembre.

Ecoutez les explications d’Edmond Izuba