Affaire Katumbi contre Stoupis: l’immeuble n’appartiendrait pas au grec

Après la fuite de la juge Chantal Ramazani et celle de deux greffiers avec le dossier l’affaire opposant Moïse Katumbi au sujet grec  Alexender Stoupis, un nouveau rebondissement fait surface: l’immeuble pour lequel le candidat du G7 à la présidentielle est poursuivie, n’appartiendrait pas au sujet grec.

22 juin 2016, Moïse Katumbi a été condamné  à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière, le rendant pour l’heure inéligible pour l’élection présidentielle sensée avoir lieu cette année. Le jugement a été rendu par un tribunal de paix de Lubumbashi. Le tribunal a donné raison à un ressortissant grec accusant l’ancien gouverneur du Katanga de faux et usage de faux pour l’acquisition d’un immeuble dont le plaignant estime qu’il devait lui revenir en héritage.

Le dimanche 28 août 2016, ded documents testamentaires  de la mère de M. Stoupis parvenus à la rédaction de Politico.cd stipulent que cette dernière n’aurait pas légué de biens immobiliers à son fils, ce qui contredit la version du sujet grec qui accuse l’Opposant congolais, Moïse  Katumbi d’avoir spolié un immeuble que lui aurait laissé sa mère.

Dans ces documents, non-authentifiés par la Rédaction de Politico.cd et traduits officiellement français, le tribunal d’Athènes, en Grèce,  affirme qu’il n’y aurait aucun testament stipulant  un tel legs.

Ni les institutions judiciaires congolaises ou encore les deux parties concernées n’ont souhaité réagir aux appels de Politico.cd

Les documents.

 

A suivre.

8 commentaires
  1. Tout un Gouvernement qui se fait salir dans ces genres de dossier …se precipité à faire condamné leur compatriote sans mener des recherches …. ????

  2. Il faudrait que ces documents soit transmis par des voies diplomatiques au gouvement congolais via le notre ministere des affaires etrangeres et qui les transmettra au ministere de la justice ….

    Encore le discredit de notre Justice ….qui condamne avec les document falsifié …Consequence de precipitation ….

  3. De 652 mercenaire americains à un document falsifié ??? ca rime le desordre , et personne ne demissionne ….

    Il faut un Etat de Droit à Tout prix !!!!

  4. Au moins là bas , on dit Juste ce qui est Juste …

    vous allez voir , cela n’inquiettera pas notre justice car habitué , baigné dans la magouille ….

    Kalev enduit bcp notre justice en erreur ….

  5. IMPOSSIBLE MAIS VRAI !!! CE MONSIEUR AVEC L’AIDE DE NOTRE JUSTICE RAVI DES MAISONS AU NOM DE LA FAMILLE STOUPIS !!!!

  6. Le manoeuvre est connu de tout le monde, on veut tout simplement rendre inéligible le candidat du peuple.

  7. Donc c’est Katumbi qui est l’héritier de la mère de Stoupis. Mais là encore il doit le prouver et doit prouver aussi qu’il a hérité le même immeuble de son grand frère Katebe. Un serpent qui avale sa queue … On appelle cela piéger les enfants avec des biens mal acquis.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…