Meeting de Tshisekedi : Situation à 12H30, le G7 très visible et MLC absent

12H30: La mise en place est quasiment terminée. Tous les matériels de sonorisation sont installés. On estime à plusieurs milliers les militants présents. Des motos et des véhicules ramènent d’autres personnes. Certains leaders arrivent déjà. Martin Fayulu, Jean-Claude Mvuemba, Albert-Fabrice Puela, Freddy Matungulu, Franck Diongo, Fiyou Ndondoboni, sont déjà sur place. L’arrivée d’Etienne Tshisekedi est prévue à 13H00. D’après les informations de POLITICO.CD, le leader de l’UDPS devrait se faire accompagner par ses militants. Les militants du G7 sont très visibles. Ils portent des banderoles avec des photos de Moise Katumbi et d’Olivier Kamitatu. Cependant, les reporters de POLITICO.CD n’ont remarqué drapeau du MLC.

10H30: Le meeting va débuter à midi et l’intervention de Tshisekedi est annoncée pour 13H00. Sur place, les deux podiums sont déjà montés, en plus d’un écran géant. Les militants des différents partis politiques rivalisent d’imagination: décorations, chansons, chorégraphies, etc. Les uns à pied, les autres sur les toits de véhicules et surtout sur les motos. Tous les partis du Rassemblement et alliés sont déjà présents. On note aussi la participation des certains groupes se réclamant de LUCHA. Aucun leader n’est encore arrivé.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…