Etienne Tshisekedi : « Le peuple va imposer sa démocratie » (Fin du meeting)

Etienne Tshisekedi a tenu ce dimanche 31 juillet 2016 son premier discours à Kinshasa depuis 2011. Il a parlé pendant une vingtaine de minutes devant plusieurs milliers de personnes. Annoncé à 13H00, ce meeting a débuté à 15H20.

Rassemblement

« Nous sommes ensemble, désormais. Nous devrons avoir le même langage au sujet du dialogue. Nous sommes très attachés à notre constitution. Et elle déclare que le président ne peut aller au-delà de deux mandats. »

Elections

 « Si la CENI ne convoque par le corps électoral, ce sera considéré comme une haute trahison. Kabila débutera son préavis le 19 septembre. Cette fois-ci, les congolais doivent se prendre en charge. Nous ne voulons pas que les étrangers s’immiscent dans nos affaires. Nous lançons un signal qui dit que nous sommes débout. S’ils ne respectent pas la constitution, la population doit se prendre en charge. Le peuple doit démontrer sa souveraineté (…) Si les élections ne sont pas convoquées en septembre, le peuple va imposer sa démocratie ».

Elections 2011

« Vous savez qui a gagné les élections en 2011. On serait déjà loin aujourd’hui. Les « dongolo miso » en ont décidé autrement. »

Facilitateur Edem Kodjo

« Le Facilitateur Kodjo est un grand Kabiliste »

C’est Joseph Olenghankoy qui a assuré la modération du meeting. Les délégations de l’UDPS, de la Dynamique, du G7, de l’AR, du  G14, de MPP, du Front du Peuple, de la Convention des républicains étaient présentes. La société civile était représentée par Maitre Georges Kapiamba et Kabengela Ilunga. Les mouvements citoyens LUCHA et FILIMBI étaient aussi présents.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.