L’UDPS confirme le retour de Tshisekedi ce mercredi et dénonce la circulation d’un faux communiqué disant le contraire

Bruno Tshibala, porte-parole de l’UDPS, a dénoncé un faux communiqué de presse qui circule sur les réseaux sociaux affirmant que le retour d’Etienne Tshisekedi est renvoyé à une date ultérieure. Interrogé par POLITICO.CD, il pointe du doigt ceux qu’il qualifie comme un montage des officines politiques.

« Il s’agit d’un faux concocté par les officines des ennemis du peuple. En ma qualité du porte-parole de l’UDPS, je confirme qu’Etienne Tshisekedi regagne Kinshasa le mercredi 27 juillet à 12Heures. J’invite tout le peuple congolais à lui réserver un accueil délirant. Il est regrettable que les ennemis de notre peuple recours à ce genre des pratiques », a dit Bruno Tshibala au téléphone de POLITICO.CD

Michée Mulumba, assistant et attaché de presse du secrétariat national chargé des relations extérieures de l’UDPS y voit aussi une main noire.

Vous pouvez suivre l’interview de Bruno Tshibala ici

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.