Annoncé au parlement européen le 30 juin par Jeune Afrique, Katumbi devra rentrer à Lubumbashi via Kinshasa, dit Kyungu

Moise Katumbi va rentrer à Lubumbashi via Kinshasa a dit Gabriel Kyungu au cours d’une conférence de presse tenue le jeudi 16 juin 2016 à Lubumbashi. Il n’a pas donné la date de son retour. Pendant ce temps, Jeune Afrique annonce Katumbi au parlement européen le 30 juin prochain.

Pour rappel, sept jours après son arrivée en RSA, Moise Katumbi avait quitté l’Afrique du Sud fin mai 2016 pour des examens complémentaires en Europe. Annoncé à la conférence de l’opposition à Genval, l’homme ne s’est jamais pointé. Pourtant, de Bruxelles, le Secrétaire Général Adjoint et Porte-parole de l’UDPS Bruno Tshibala Nzenzhe disait à POLITICO.CD : « Je vous confirme que l’ancien gouverneur Moise Katumbi sera présent à la conférence des forces politiques et sociales acquises au changement qui se tient ici à Bruxelles.

Les questions : Est-il toujours malade ? Comment occupe-t-il ses journées ? A très bientôt sur POLITICO.CD

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.