L’alliance Katumbi-Kamerhe-Tshisekedi : Où en sommes-nous avec Pasi na yo pasi na nga ? Félix Tshisekedi répond

angeEn marge du conclave de l’opposition à Bruxelles, POLITICO.CD a interviewé Félix Tshisekedi sur l’état de l’alliance Katumbi-Kamerhe-Tshisekedi.

Où est-ce qu’on en est avec l’alliance Kamerhe-Katumbi-Tshisekedi ?

Pas encore d’alliance scellée entre Moise Katumbi, Vital Kamerhe et Tshisekedi. Nous échangeons. Le but est d’arrivée à une synergie d’énergies, d’actions et d’efforts, mais nous n’en sommes pas encore là.

Qu’en est-il de « Pasi na nga, pasi na yo » ?

C’était un slogan pour marquer la solidarité, un appel à la solidarité entre congolais. C’est toujours valable parce que les congolais doivent être solidaires pour sortir s’en sortir.

Que répondez-vous à ceux qui disent que ce forum a été financé par Moise Katumbi ?

Ce sont des mauvaises langues. Je ne commente pas des élucubrations des mauvaises langues.

Félix Tshisekedi au micro d’Ange Kasongo. C’est à écouter ici :

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.