Les ambitions des leaders de l’opposition se confirment jour après jour. Tshisekedi est présenté comme le candidat naturel de l’UDPS, Katumbi est le champion du G7 et maintenant c’est le tour de Kamerhe. Le député national et secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC) Jean-Bertrand Ewanga s’est confié à Politico.cd

« Il n’entre pas dans nos intentions au sein de l’opposition de voir l’acte patriotique qui est posé par le G7 comme une action d’adversité. Nous sommes dans une opposition plurielle. D’après des contacts que nous avons eus préalablement, il était question que les gens expriment leurs ambitions. Cela rentre en ligne de compte dans le cheminement de l’opposition. Le G7 a bien fait de choisir Katumbi. C’est quand-même une figure de poids au sein de la politique congolaise, mais n’oubliez que l’UNC a aussi son candidat qui s’appelle Vital Kamerhe. Il y a plusieurs plateformes qui soutiennent la candidature de Vital Kamerhe. Bientôt nous serons en congrès au niveau de l’UNC et en conclave au niveau de toutes ces plateformes pour officialiser la candidature de Vital Kamerhe. Ces réunions se tiendront très bientôt en avril ou en mai. Martin Fayulu a organisé également son congrès. Il a été élevé au rang de candidat à la présidentielle. Ce qui est important pour nous c’est ce qu’on peut appeler les primaires »

57 ans, Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, ancien président de l’Assemblée nationale et ancien secrétaire général du PPRD, est actuellement Président de l’UNC. Il s’était classé 3e à l’élection présidentielle de 2011 recueillant 7,74% des suffrages.