Agression dans l’Est : « Nos frères et sœurs meurent à cause d’une guerre préparée à dessein » (Mgr Marcel Utembi)

Unis comme un seul homme en faveur de la paix, des milliers de fidèles catholiques ont été dans la rue de Kisangani, ce dimanche 04 décembre 2022, pour dénoncer l’agression rwandaise sous couvert par les terroristes du M23, qui pillent, torpillent et tuent les paisibles populations dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Le président de la Conférence Épiscopale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi Tapa, était en première ligne, suivi des plusieurs prélats catholiques. « L’heure est grave , notre pays est en danger », c’est le message clé qui pouvait être lu sur un grand calicot tenu notamment par les prêtres et sœurs religieuses de l’église catholique.

Arrivé au point de chute, dans l’enceinte du gouvernorat de la Tshopo, Marcel Utembi a convié les fidèles à une brève prière, peu avant d’entonner l’hymne national et déposer le mémorandum de la CENCO adressé au président de la République, Félix Tshisekedi.

Publicité

« Nos frères et sœurs, de l’Ituri, du Nord-Kivu, et d’ailleurs meurent mais pas une mort naturelle, mais à cause de la guerre préparée à dessein contre la République Démocratique du Congo. Ainsi, les évêques membres de la CENCO se sont réunis et au terme de cette réunion, ils ont produit une déclaration avec comme titre : Notre pays est en danger, l’heure est grave », a-t-il expliqué, devant les fidèles.

De son côté, prenant la parole, la Gouverneure de la Tshopo, Madeleine Nikomba, a réitéré le message du chef de l’État, Félix Tshisekedi, celui d’appeler les jeunes de se mobiliser pour intégrer l’armée et défendre l’intégrité du pays.

« Notre pays ne sera jamais balkanisé. Nous devons défendre ce pays. En tant que nº1 de la Tshopo, je lance un appel vibrant à tous les jeunes d’intégrer l’armée. Il est important d’aller s’enregistrer au bureau du 31eme région militaire », a-t-elle souligné.

Dans la foulée, la patronne de l’exécutif de la Tshopo a promis transmettre le mémorandum de la CENCO à qui de droit.

Serge SINDANI

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading