l'info en continu

RUTSHURU : Situation sécuritaire toujours préoccupante, selon la MONUSCO

- Publicité-

Dans  le  territoire  de  Rutshuru,  la  situation  sécuritaire continue d’être préoccupante, suite au kidnapping d’au moins vingt-trois civils, et au meurtre de quatre individus, indique la MONUSCO dans son point de presse de ce mercredi à Kinshasa.

Dans  le  territoire  de  Walikale,  des  incidents  liés  au  pillage  des  biens  de  valeur  par  des  éléments  armés  non identifiés,  ont  été  rapportés  durant  la  semaine  écoulée  dans  la  localité  de  Kangorama,  située  au  Nord  de Hombo, au cours desquels huit (08) femmes ont été violées.

- Publicité-

Selon la même source, dans le territoire de Lubero, les rapports concordants ont fait état du retour le 18 mars 2016, d’un nombre important de déplacés, des localités de Miriki et de Kimaka (Sud-ouest de Luofu), vers leurs villages d’origine,  notamment Buleusa et Kaleviya, où la situation sécuritaire a été jugée calme, mais tendue, suite aux tensions provoquées par des difficultés liées au logement.

Au chapitre des redditions dans la province, du 16 mars 2016 à ce jour, sept éléments de groupes armés, se sont rendus aux troupes de la Force onusienne déployées dans la province.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU