jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 6:04 6 h 04 min

Aubin Minaku à la communauté Nande: « Comptez sur moi !»

- Publicité-

Aubin Minaku a reçu la communauté Nande de Kinshasa ce vendredi à 12 heures au lieu de 15 heures, comme initialement prévu. Le Président de l’Assemblée nationale a réceptionné le mémo sur le conflit hutu-nande. Il a promis de s’impliquer personnellement après avoir vanté la bravoure et l’esprit entrepreneurial du peuple Nande. Minaku a également promis de discuter avec d’autres députés dès ce lundi sur cette question.

« Comptez sur moi et sur vos députés », a-t-il dit.

Les représentants de la communauté Nandé avaient tous les bras derrière la tête et les femmes avaient porté des bandeaux rouge et blanc sur leurs fronts pendant qu’Aubin Minaku parlait.

Député Jérome Lusenge, élu de Lubero

« Nous ne sommes pas pour qu’on tue les hutus. Chaque fois qu’on tue, il faut dénoncer, même quand c’est un réfugié. Par ailleurs, le Président de l’Assemblée nationale a été très favorable. Il a dit qu’il va prendre cette question au sérieux. Il  a promis de s’impliquer. Il a dit qu’il va nous aider pour qu’on en parle. »

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

    • je crois qu’il y a un agenda caché dans cette histoire. Et le preseident et son gouvernement ne savent pas comment le dire en haute voix. Et par consequent, il faut agir a travers une execution silencieuse en tuant la paisible population. comment peut-on s’imaginer que depuis le debut des massacres on ne sait même pas identifier l’enemi? Tous les jours on parle des presumés Nalu. Qu’elle est justque là la demarcher qui a été entreprise par le gouvernement pour addresser cette question, notamment savoir les vrais auteurs des massacres et leur but? Peuvent le president et son gouvernement nous dire qu’ils ne connaissent pas vraiment ce qui se passe et ou s’ils savent pourquoi ne veulent-ils pas le dire au peuple. Je crois que tous ces politiciens qui sont au pouvoir doivent savoir qu’ils ont été élus et qu’ils ont des devoirs a toute la nation congolaise et non des devoirs à leur ventre. La demagogie et la désordre qu’ils brandissent par des mots grossiers à travers leur porte-parole ne nous avancent à rien, mais au contraire ne font que montrer ce que sont ces élus qui embelissent leur propre décadence. Vous avez travaillé, il ne faut pas rendre tout ce que vous avez fait a nul simplement parce que vous avez besoin de reigner. Trop c est trop, respectez-vous et l’on vous respectera.

  1. C’est pitié avec nos dirigeants.Pauvre Minaku c’est une année et demie que peuple nande est saboter,ridiculiser ,tuer de cette façon on ne tolerera jamais tant que le fouvernement ne nous expliquera la realité et tant que lea complices ne seront pas traduit en justice.
    Nous savons tres bien qu’il ya des complices.
    Maintenant Minaku ,c »est aujourd’hui que tu es au courant des ces evenements? Quel genre de responsable du pays ? Peuple nandais ne l@issons pas cette affaire,il faut la justice et punir le gouvernement de son irresponsabilité.
    C’est incroyable,jamais vu nul part.Ingeta !!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...