RDC: IPAS renforce les capacités des prestataires communautaires pour sensibiliser sur les avortements sécurisés

Dans le but de consolider les avancées enregistrées par la RDC sur le plan juridique et clinique en matière de prise en charge des soins complets d’avortement depuis son adhésion au Protocole de Maputo, l’ONG IPAS RDC forme des acteurs communautaires principalement les PRESICODESA (Président comité de Santé) des aires de santé, afin d’exercer une influence importante sur la sensibilisation de la population pour lutter contre les stigma au tour de l’avortement sécurisé.

Ces présidents de comité de santé ont été renforcés en capacités à Goma pendant 3 jours soit du 26 au 29 février, sur la matière d’avortement sécurisé plus spécifiquement les familiariser avec les outils de référencement et gestion des cas d’avortement et les apprendre à parler de l’avortement dans la communauté.

« L’avortement était pris comme un tabou dans la communauté et cela a causé beaucoup de pertes en vie humaine puisque pratiqué clandestinement. Voilà pourquoi Ipas RDC et ses partenaires nous ont formé pour vulgariser l’accord de Maputo. Dire à la communauté que ce qui se faisait en cachette est maintenant sécurisé et cela pour limiter les cas de décès », déclare Lucien Amuli, président du comité de Santé dans l’aire de santé Umoja/Goma et l’un des participants à l’atelier.

Publicité

Ces prestataires établiront désormais des dialogues avec la communauté, afin d’écouter ses besoins et de l’impliquer dans le processus de planification, de mise en œuvre et d’évaluation de l’action sanitaire surtout en santé sexuelle de la reproduction.

En RDC, les avortements non sécurisés représentent l’une des principales causes de mortalité maternelle.
Ces derniers, se réalisent dans des conditions d’hygiène précaires et concernent toutes les femmes en âge de procréation, y compris les adolescents qui contribuent aux décès maternels à hauteur de 30%, selon les estimations de l’enquête MICS.

Le pays enregistre au moins 3 décès maternels chaque heure, selon les résultats de l’EDS 2013-2014, corroborés par les estimations de la Banque mondiale en 2016.

Merveilles Kiro

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading