Ituri : plus de 10 000 enfants privés de leur éducation à Mambasa depuis janvier 2024

Plus de 10 000 enfants sont privés de leur éducation depuis le début de l’année 2024 dans le territoire de Mambasa en Ituri, alerte l’Organisation des Nations-Unies pour les affaires humanitaires (OCHA) dans son rapport exploité par POLITICO.CD.

Selon cette agence de l’ONU, cette situation est consécutive à l’activisme des groupes armés dans la zone. Elle a conduit à la fermeture d’au-moins 26 écoles.

« Au moins 26 écoles ne fonctionnent plus dans les localités de Makeke, Mambembe, Bandipakau et Katsoma. Plus de 10 000 enfants dont 3000 filles ne vont plus à l’école », peut-on lire dans ce rapport.

Publicité

Selon OCHA, les enfants, leurs parents et les enseignants ont été forcés de se déplacer vers les localités relativement stables sur l’axe Bella-Biakato et vers le Nord-Kivu.

Le territoire de Mambasa est devenu depuis le début de cette année le théâtre des incursions rebelles. Les terroristes islamistes ADF ont multiplié des attaques tuant des civils.

Azarias Mokonzi

1 comments
  1. C’est triste. L’Etat ne peut-il pas voir avec des confessions religieuses qui remplissent nos villes, comment dispatcher ces enfants dans des internats , subventionnés par l’état et des organismes étrangères ?
    Ce serait une belle manière de montrer au monde que nous sommes une nation responsable et unie.

Comments are closed.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading