Conclusions de la justice sur l’affaire Okende : ACAJ favorable à une contre-expertise

Les conclusions de la justice congolais selon lesquelles, l’opposant Chérubin Okende se serait suicidé, continuent de susciter l’émoi et le tollé en République démocratique du Congo.

En réaction, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a encouragé les parties prenantes à solliciter une contre-expertise pour manifestation de vérité exhaustive.

« L’ACAJ est profondément déçue par les termes de ladite conclusion et encourage les parties à solliciter une contre-expertise pour la manifestation de la vérité exhaustive », déclare cette ONG qui milite en faveur des droits humains.

Publicité

Le résultat des enquêtes présentés le 29 février par le procureur général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde, est le fruit du travail des experts en balistique, en télécommunications, après autopsie et analyses toxicologiques du corps de l’ancien porte-parole d’Ensemble pour la République, retrouvé le 13 juillet 2023 à Kinshasa.

Diligentées par une équipe d’experts nationaux et internationaux, les enquêtes sur la mort tragique de l’ancien ministre et député national,, ont duré près de 7 mois.

Samuel Nakweti

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading