RDC : avec l’appui de l’UNESCO, le ministère de l’ESU s’emploie à mettre en œuvre les enseignements à distance

Le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), avec l’appui de l’UNESCO, a lancé ce mercredi 28 février les travaux d’élaboration de la stratégie nationale de la mise en œuvre des enseignements ouverts et à distance.

Ces assises qui vont durer trois jours, ont pour but de permettre à la RDC de mettre en place une stratégie nationale lui permettant de rendre effectif les enseignements ouverts et à distance.

S’appuyant sur l’expérience de la COVID-19, le directeur chef de service de l’enseignement ouvert et à distance, Thierry Abankwi entend de ces travaux la mise en œuvre de linclusivite de l’éducation afin de permettre à tout étudiant d’accéder aux cours même à distance.

Publicité

Relayé par la Radio Okapi, Thierry Abankwi indique que malgré la Loi cadre numéro 14/004 du 11 février 2014 de l’enseignement national, malgré la création de la direction chargée de l’Enseignement ouvert et à distance et malgré la loi sur le numérique, la RDC ne dispose pas de la Stratégie nationale pour la mise en œuvre effective des enseignements ouverts et à distance.

Pour lui, cette situation fait à ce jusqu’à ce jour, les études en ligne et les diplômes obtenus ne sont pas reconnus.

Dans son intervention, le professeur Henry Kalama Akulez, directeur général de l’Académie des beaux-arts, a soulevé le défi des infrastructures qui doivent yau préalable mis en place.

Bernard MPOYI

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading