RDC : énième prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri

Le gouvernement a adopté, après débats et délibérations du Conseil des ministres vendredi 23 février, le Projet d’Ordonnance-Loi autorisant la prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, en proie à l’insécurité des groupes armés locaux et étrangers.

Dans sa présentation, la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo a fait savoir au Conseil que cette prorogation permettra ainsi le maintien des contre-offensives des forces armées de la RDC contre l’armée rwandaise en coalition avec les terroristes M23.

Aussi, dit-elle, elle permettra la traque engagée contre les ADF/MTM qui insécurisent les populations congolaises dans quelques zones de la partie orientale du pays.

Publicité

La nouvelle prorogation de l’état de siège couvre la période de 15 jours prenant cours le 27 février 2024.

Instaurée depuis mai 2021, cette mesure sécuritaire d’exception dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri connaît un allègement progressif et graduel depuis octobre 2023 lors d’un message à la nation du Chef de l’État, Félix Tshisekedi diffusé à la télévision nationale. Une décision qui implique « la levée des restrictions constitutionnelles» des citoyens, notamment « la libre circulation des personnes et de leurs biens en mettant fin au couvre-feu », la liberté de manifestation pacifique et de réunion.

Christian Okende

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading