Manifestations à Kinshasa contre « le mutisme » des USA sur le conflit dans le Nord-Kivu

Un mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 juin, une artère principale de la commune de la Gombe à Kinshasa. Vers 13h, des manifestants ont bloqué la circulation et brûlé des pneus à hauteur de Sozacom, non loin de l’ambassade américaine à Kinshasa.

Les protestataires dénoncent le silence de la communauté internationale, et en particulier des USA, face aux violences perpétrées dans l’Est de la République Démocratique du Congo par le M23, un groupe rebelle soutenu par le Rwanda selon les Nations Unies. Ils voulaient manifester devant les grilles de l’ambassade américaine, située à environ 100 mètres du barrage routier improvisé.

La police est rapidement intervenue pour empêcher les manifestants d’atteindre leur objectif et de perturber le fonctionnement de l’ambassade. Vers 13h04, un important embouteillage s’est formé sur le boulevard du 30 juin, une des principales artères de la capitale congolaise, paralysée par la manifestation. Les forces de l’ordre tentent actuellement de disperser le rassemblement et de débloquer la circulation.

Publicité

La situation reste tendue dans ce secteur de la Gombe. Des nouvelles manifestations contre « le silence complice » de la communauté internationale sont à craindre dans les prochaines heures si les tensions persistent dans l’Est du pays.

Ézéchiel T. MAMPUYA

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading