Agression dans l’Est: la Monusco réitère sa volonté d’appuyer les FARDC à travers l’opération « Springbok »

La Mission onusienne pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) a réitéré sa détermination d’appuyer les FARDC dans la protection de la cité de Sake au territoire de Masisi, ainsi que la ville de Goma contre les avancées du M23, dans la province du Nord-Kivu.

Cette annonce a été faite ce vendredi 9 février par le porte-parole de la force de la Mission onusienne, lieutenant-colonel Kedagni Mensah, lors d’un entretien accordé à Radio Okapi.

D’après Kedagni Mensah, cet appui de la Monusco est conforme à son mandat de protection des civils. Elle a lancé plusieurs opérations militaires dont « Springbok » dans l’objectif de défendre la cité de Sake et de la ville de Goma.

Publicité

Alors que la psychose monte dans les zones ciblées par les belligérants, la Monusco a assuré à la population de ces deux régions sous l’emprise des terroristes du M23 et de ses environs de la poursuite sur terrain de l’opération « Springbok » menée conjointement avec les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans les territoires de Masisi et Nyiragongo.

Poursuivant sa réaction, le porte-parole de la mission onusienne, a révélé en outre que la force de la Monusco demeure un partenaire des FARDC et est actuellement à leurs côtés pour repousser l’attaque du M23.

« Je voulais rassurer la population de la RDC en général et du Nord-Kivu en particulier que l’opération Springbok continue et qu’elle défendra la cité de Sake et la ville de Goma à partir de ses positions avancées », a fait savoir le porte-parole de la force de la mission onusienne, lieutenant-colonel Kedagni Mensah.

En novembre dernier, de nombreux acteurs politiques et de la société civile du Nord-Kivu avaient salué cette opération qui, selon eux, venait apporter un plus aux efforts fournis déjà par l’armée congolaise.

Ils avaient par ailleurs encouragé la population à accompagner « Springbox » et à ne pas se fier à la manipulation de certains acteurs politiques véreux qui font recours à la désinformation pour l’intoxiquer.

Gloire MALUMBA

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading