Agression dans l’Est : Bemba réitère la volonté du gouvernement à « tout mettre en œuvre » pour récupérer les territoires sous domination des M23-RDF

Le ministre de la Défense nationale, Jean-Pierre Bemba a une nouvelle fois réitéré la détermination du gouvernement de la République démocratique du Congo à tout mettre en œuvre pour reconquérir les territoires actuellement sous occupation illégale du tandem terroriste M23-RDF.

Aux termes de sa visite effectuée le vendredi 09 février dernier, à la cité de Sake, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, le vice-Premier ministre congolais a indiqué devant la presse que cette descente sur terrain – en compagnie du chef d’État-major des Forces armées congolaises, Christian Tshiwewe – était tout d’abord pour réconforter les populations victimes des attaques des M23-RDF, mais également les militaires au front.

« Nous sommes venus, accompagnés du chef d’État-major, à la demande du Chef de l’État [ndlr. Félix-Antoine Tshisekedi] pour s’enquérir de la situation mais également apporter un réconfort à toute cette population à Sake, qui a vu ici les affres de la guerre violente provoquée par l’ennemi que vous connaissez, le Rwanda, qui nous a imposé la guerre », a-t-il déclaré.

Publicité

Poursuivant ses propos, Bemba Gombo a renchéri qu’il s’agit aussi d’un message de réconfort et de soutien également adressé aux forces armées congolaises, aux troupes de la SADC, aux compagnies privées présentent sur terrain, ainsi qu’aux combattants Wazalendo qui se battent également et à qui le gouvernement de la République a vivement facilité pour la défense du territoire national.

« Nous avons également vu les blessés de guerre, soutenir également les familles qui sont endeuillées […] En tout cas, je peux vous dire que tout est mis en œuvre pour que ça ne tombe pas. La population, qu’elle puisse être sereine, le Chef de l’État ne dort pas. Jour et nuit, il suit la situation ici, et comme je vous l’ai dit, tout est mis en œuvre au niveau de nos forces armées pour que Sake, Goma, soient protégés. Que tous les territoires qui appartiennent à la RDC, Rutshuru, Masisi puissent être libérés du joug du Rwanda qui nous attaque », a conclu le ministre de la Défense nationale.

L’arrivée de Jean-Pierre Bemba Gombo, dans cette partie du pays, intervient dans un contexte sécuritaire complexe exacerbé par l’intensification des affrontements entre les forces loyalistes et les terroristes du tandem M23-RDF, dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo.

Monge Junior Diama

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading