Évasion de prisonniers au Kasaï-Oriental : le directeur de prison suspendu

Le directeur général de la prison centrale de Mbuji-Mayi et le chef de division de la justice ont été suspendus de leurs fonctions avec une action disciplinaire. La décision a été prise par la gouverneure intérimaire de la province du Kasaï-Oriental.

La cheffe de l’exécutif provincial reproche au directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi de passivité lors de l’évasion des détenus de cette maison carcérale en date du vendredi 12 et samedi 13 janvier 2024. Il est également reproché au chef de division de la justice d’avoir induit l’autorité provinciale en erreur, par son avis favorable à l’autorisation provisoire de l’ASBL UREP.

Les sources au gouvernorat renseignent que ces derniers seront momentanément remplacés par leurs adjoints, en attendant les enquêtes approfondies.

Publicité

Pierre Kabakila

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading