Nord-Kivu: la notabilité de Rutshuru fustige « l’hypocrisie » de l’Ouganda qui combat à la fois avec et contre les FARDC

Depuis une semaine, les terroristes du M23-RDF se renforcent en troupes sur plusieurs lignes de front alors qu’ils subissent de lourdes pertes en hommes et munitions suite à la puissance de feu de l’armée congolaise et des jeunes d’autodéfense.

D’après Aime Mbusa Mukanda, l’un des notables et défenseurs de droits humains, le weekend dernier, plusieurs militaires ougandais ont traversé la frontière de Kitagoma, situé dans le groupement Busanza de Rutshuru dans le but de se ravitailler en hommes, ration même munitions.

Selon la notabilité du territoire de Rutshuru, l’Ouganda est devenu la porte d’entrée du tandem M23-RDF et plusieurs membres de ce mouvement tels que Bertrand Bisimwa et Corneille Nangaa y sont hébergés.

Publicité

La population de Rutshuru s’inquiète de constater que l’Ouganda, considéré comme pays ami, puisse soutenir les forces armées négatives opérant dans la province du Nord-Kivu.

« Ça va faire maintenant 2 ans que la coalition FARDC-UPDF [Opération shujaa] traque les ADF/NALU dans la région de Beni. Souvent nous nous posons des questions pour savoir si l’Ouganda à Beni semble aider au côté des FARDC et à Rutshuru trahit en soutenant les M23-RDF », se plaint Aimé Mbusa.

Pour lui, le gouvernement devrait demander à l’Ouganda de clarifier sa position et au besoin, rompre les relations diplomatiques avec ce pays qui soutient l’agresseur.

« Il ne fallait pas voir seulement kagame derrière les RDF M23, Museveni aussi est là », a-t-il déclaré.

Les sources concordantes indiquent que la coalition M23-RDF-UPDF a connu des pertes en vies humaines au cours des derniers affrontements dont le Lieutenant Colonel Kazarama, devenu chef des opérations de cette coalition sur l’axe Mushaki-Karu, tué par les Wazalendo avec plus de 50 éléments dans l’axe Mushaki-Karuba.

Samuel Nakweti

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading