Nord-Kivu : 8 blessés dans des bombardements lancés par les terroristes du M23-RDF à Sake

Au moins 8 personnes ont été blessées par des projectiles d’obus lancés lundi 29 janvier, par les terroristes du M23-RDF dans la cité de Sake, située dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Les tirs d’obus ont été lancés à partir des hauts plateaux vers Misekera dans la région de Kuba, rapportent des sources de la société civile locale qui précisent que l’une des bombes est tombée dans le quartier Bikali et d’autres au quartier Mahyutsa. Ces bombes ont fait 8 blessés parmi la population, regrettent les sources locales.

Cet incident a été enregistré au moment où la conseillère du gouverneur militaire chargée des affaires sociales, Prisca Lwanda se trouvait dans la zone dans une mission officielle. Les victimes ont été dépêchées dans une structure sanitaire à Goma pour les soins appropriés.

Publicité

La communauté humanitaire a appelé les parties au conflit au respect strict du droit international humanitaire. Elle a demandé ces dernières de ne pas faire des civils les cibles des affrontements après l’incident enregistré à Mweso ayant causé 17 morts et des blessés graves.

Azarias Mokonzi

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading