RDC : le gouvernement invité à maintenir une bonne collaboration entre les ambassades congolaises et les institutions nationales

Dans sa note d’information au cours de la cent-vingt-deuxième réunion du Conseil des ministres, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi est revenu sur la question de la redynamisation du cadre de collaboration entre les représentations diplomatiques et les institutions nationales congolaises.

Le Chef de l’État a rappelé au Conseil que d’importantes réalisations ont été accomplies au sein de l’appareil diplomatique avec pour but, soit « d’innover, de corriger ou encore de redynamiser des pans entiers de l’administration nationale » afin d’assurer notre bien-être collectif.

Selon Félix-Antoine Tshisekedi, cette volonté s’est notamment traduite dans l’administration des Affaires étrangères dont les atermoiements avaient pour effet d’atténuer, ou parfois de contraindre, la noble et effective représentation de la RDC dans les capitales étrangères, de même que la capacité des diplomates congolais à continuellement « assurer la sauvegarde des intérêts du pays partout où ils étaient discutés ».

Publicité

« Les recommandations de la douzième conférence diplomatique tenue en février 2022 sont en cours d’application ; tout comme l’engagement exprimé lors du Conseil des ministres du 10 novembre 2023, et repris dans son programme quinquennal, celui appelant à la réforme de l’Académie diplomatique congolaise », a dit Patrick Muyaya, lors de la lecture du compte-rendu de cette réunion du Conseil des ministres.

A cet effet, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, et son équipe ont été encouragés à redoubler d’efforts pour donner plus de résultats, notamment pour le maintien d’une bonne collaboration entre les ambassades congolaises et les différentes institutions, administrations voire les services nationaux.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères et francophonie, Christophe Lutundula a été instruit à tabler d’ores et déjà sur la redynamisation des différentes commissions intergouvernementales et interservices existant à cet effet.

Monge Junior Diama

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading