Kinshasa : impayés depuis 6 mois, les agents de trans-academia annoncent l’arrêt des travaux

Les agents de «Trans-academia», société chargée d’assurer la mobilité des étudiants dans la ville de Kinshasa, observent un arrêt de travail pour exiger 6 mois d’arriérés de salaire.

Ils étaient en sit-in, jeudi 25 janvier devant le palais du peuple où ils ont immobilisé les bus, afin de manifester leur mécontentement.

« Nous voudrions voir nos arrières de 6 mois, nous n’avons pas droit à reculer, nous sommes tous d’un commun accord pour qu’on puisse nous payer notre argent », a déclaré devant la presse, un travailleur de cet établissement.

Publicité

Ces agents affirment par ailleurs que le premier ministre avait instruit le ministre du Budget de valider leur paiement, mais que le dossier serait bloqué au ministère des Finances.

Pénalisés par cette situation, certains étudiants rencontrés par POLITICO.CD appellent les autorités à prendre des solutions le plus tôt possible. « C’est une situation qui nous inquiète énormément », a déclaré un étudiant.

Il y a trois mois, les agents de Trans-Academia avaient décrété une grève pour la même réclamation en plus de la signature d’un contrat de travail.

Christian Musungayi

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading